Monument du Kyffhäuser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument du Kyffhäuser
Kyffhäuserdenkmal
Kyffhaeuserdenkmal front view.JPG

Monument de Kyffhäuser

Présentation
Architecte
Bruno Schmitz
Date de construction
1890-1896
Dimensions
81
Géographie
Pays
Région
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg

Le monument du Kyffhäuser (en allemand Kyffhäuserdenkmal), aussi appelé le monument de Barberousse (Barbarossadenkmal) ou le monument de l'empereur Guillaume (Kaiser-Wilhelm-Denkmal) est un monument construit au sommet du mont Kyffhäuser près de Bad Frankenhausen dans le land de Thuringe en Allemagne centrale.

Ce monument d'une hauteur totale de 81 mètres fut construit entre 1890 et 1896 sur des plans de l'architecte Bruno Schmitz (1858-1916) sur les ruines de la forteresse médiévale de Kyffhausen. Il fut initialement proposé par la fédération des anciens combattants qui sous le nom de Kyffhäuserbund (fédération de Kyffhäuser) prit en charge sa maintenance après 1900.

Par son style, le monument rappelle les châteaux et forteresses de la période allemande des Hohenstaufen, des XIIe et XIIIe siècles. Il devait suggérer que l'Empire allemand — sous influence prussienne — fondé en 1871 était le successeur légitime du Saint-Empire romain germanique qui exista du Xe siècle jusqu'à 1806. Il évoque également le thème national du déclin et de la renaissance.

Le monument est composé d'une statue en grès de 6,5 mètres de hauteur de l'empereur du Saint Empire Frédéric Ier de Hohenstaufen, plus connu sous le nom de Barberousse, qui semble tout juste se réveiller de son sommeil (selon la légende il se serait endormi sur le mont Kyffhäuser et à son réveil aurait décidé d'unir l'empire). Au-dessus de lui se tient une grande statue équestre en bronze de 11 mètres de haut représentant l'empereur Guillaume Ier, le premier empereur du Reich allemand, conçue par le sculpteur Emil Hundrieser (1846-1911) dans le style néo-baroque. Cette composition exprime le thème du monument: « Guillaume Ier a mené à terme l'unification de la nation allemande, si longtemps désirée depuis le temps de Barberousse ».

S'élevant au-dessus du monument, une tour de 57 mètres est surmontée d'une énorme couronne impériale. En gravissant un escalier 247 marches, on peut atteindre le sommet de cette tour qui offre une belle vue panoramique.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :