Monument de Tannenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument de Tannenberg
Monument de Tannenberg
Monument de Tannenberg
Présentation
Architecte Walter Krüger et Johannes Krüger
Date de construction 1924-1927
Destination actuelle Détruit
Géographie
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Prusse-Orientale
Localité Olsztynek
Localisation
Coordonnées 53° 34′ 53″ N 20° 15′ 39″ E / 53.58125, 20.260761 ()53° 34′ 53″ Nord 20° 15′ 39″ Est / 53.58125, 20.260761 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Monument de Tannenberg

Le monument de Tannenberg est érigé entre 1924 et 1927 grâce à une souscription d’associations d’anciens combattants très marquées à droite[1],[2] près de Hohenstein en Prusse-Orientale (en polonais Olsztynek, aujourd'hui en Pologne) pour commémorer la bataille de Tannenberg (1914) et la victoire allemande sur l'armée russe tsariste lors de son offensive pour prendre Koenigsberg au début de la Première Guerre mondiale.

Le plan de ce qui fut le plus grand monument de guerre allemand est l’œuvre des architectes berlinois Walter Krüger (1888-1971) et Johannes Krüger (1890-1975). L'architecture rappelle fortement Stonehenge, qui date du Néolithique, et la forteresse médiévale de Castel del Monte, de plan octogonal, construite pour l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Au centre de chacun des côtés de l'octogone, se dressait une tour de vingt mètres de haut en pierres rouges. On avait utilisé du granit de couleur pour les 14 pierres portant les blasons des villes de Prusse-Orientale qui avaient souffert au cours de la Première Guerre mondiale. Entre le monument et la localité de Hohenstein, on avait planté un parc de 7,5 hectares.

À l'intérieur du monument proprement dit, une crypte abritait les restes de vingt soldats inconnus qui furent par la suite déplacés dans des cryptes latérales quand, le 7 août 1934, le président du Reich, Paul von Hindenburg, y fut à son tour enterré. En octobre 1935, sur l'ordre d'Hitler, le monument est rebaptisé « monument national dédié aux morts de la Guerre ».

En janvier 1945, pendant la retraite des troupes allemandes on le fit sauter partiellement sur l'ordre d'Hitler pour l'empêcher d'être profané par l'Armée rouge. Le cercueil d'Hindenburg et celui de sa femme furent extraits de la crypte et transférés à Marbourg dans l’église Sainte-Élisabeth. La destruction du monument a été achevée dans les années 1952-1953 par les services du génie polonais.

  1. voir l'interview dans "Le Monde" du 10.06.2014, de Arndt Weinrich, auteur de "1914-1918. Une guerre des images, France-Allemagne"
  2. Les nazis feront tout pour écarter le souvenir de 1918] paru dans Le Monde du 10 juin 2014.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Funérailles du maréchal Hindenburg.

Sur les autres projets Wikimedia :