Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines
Vue du vallon des Auffes à Marseille et du monument aux morts de la Porte d'Orient situé sur la corniche.
Vue du vallon des Auffes à Marseille et du monument aux morts de la Porte d'Orient situé sur la corniche.
Présentation
Architecte Gaston Castel
Date de construction 1927
Protection Logo monument historique Classé MH (2011)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département
Blason département fr Bouches-du-Rhône.svg
Bouches-du-Rhône (13)
commune Blason ville fr Marseille (Bouches-du-Rhône).svgMarseille (7e)
Localisation
Coordonnées 43° 17′ 09″ N 5° 21′ 04″ E / 43.28583, 5.3510343° 17′ 09″ Nord 5° 21′ 04″ Est / 43.28583, 5.35103  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines

Géolocalisation sur la carte : Marseille

(Voir situation sur carte : Marseille)
Monument aux morts de l'Armée d'Orient et des terres lointaines

Ce monument aux morts est dédié aux morts de l'armée d'Orient et des terres lointaines de la Première Guerre mondiale, dénommée "la Porte d'Orient", cet arc tourné vers la mer est située à Marseille, sur la Corniche Président John Kennedy.

Il a été édifié d'après les plans de l'architecte Gaston Castel et inauguré le 24 avril 1927[1].


Ce monument fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 24 mai 2011[2].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :