Monument à George-Étienne Cartier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 30′ 51″ N 73° 35′ 07″ O / 45.514147, -73.585318

À l'est: G.-É. Cartier

Le Monument à George-Étienne Cartier est monument national érigé en 1919 qui situé en face du Parc Jeanne-Mance, à l'est du Mont Royal à Montréal. Il fut élevé par un comité qui a obtenu des souscriptions dans toutes les parties de l'empire britannique ainsi qu'aux États-Unis. Au moment de sa construction, il a eu donc une signification internationale autant que nationale.

Il fut commandé pour célébrer le centième anniversaire de naissance de George-Étienne Cartier en 1914 mais fut retardé à cause de la guerre. La cérémonie d'inauguration eut lieu le 6 septembre 1919. Le monument fut dévoilé par le roi George V lui-même du château de Balmoral par la pression d’un bouton électrique.

Haut de 30 mètres, il est composé de 17 personnages en bronze disposés auprès de blocs de granit. Il est l'œuvre du sculpteur George William Hill.

Des travaux majeurs de restauration du Monument ont été entrepris de 2005 à 2008 dans le cadre d’un vaste chantier de restauration d’un investissement total de 3 millions $, financé par la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications

Symbolisme[modifier | modifier le code]

L'œuvre utilise un langage symbolique. Au sommet, la figure ailée, tenant une couronne de laurier, représente la Renommée.

Détails[modifier | modifier le code]

Chaque côté présente des figures.

Dessous: Les 4 premières provinces
Au nord: La Législation
Au sud: L'Éducation
À l'ouest: La milice et 5 autres provinces

Le monument est gardé par quatre lions.

Un des quatre lions

Liens externes[modifier | modifier le code]