Monture Canon FD

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les objectifs FD sont une gamme d'objectifs dits breech-lock développée par Canon : dans la première version de cette monture, une bague rotative de couleur aluminium, située à la base de l'objectif, vient le verrouiller au boîtier. Ce dispositif a été préféré à la baïonnette pour éviter les frictions entre le boîtier et la monture de l'objectif et les risques d'abrasion pouvant fausser la distance entre l'objectif et le film][1].

Historique[modifier | modifier le code]

Ces objectifs sont apparus en 1971, lors de la sortie du Canon F-1[1], et ont cessé d'être fabriqués en 1992[2]. Une seconde version de la monture FD, dite « New FD », dont le fonctionnement est plus proche de la monture à baïonnette, tout en maintenant fixes les surfaces dont on voulait éviter l'usure, a été introduite en 1976.

Contrairement à d'autres objectifs fabriqués par Canon (cf. les objectifs à montures FL ou R[3]), avec les objectifs FD la mesure de la lumière se fait à diaphragme ouvert.

Contrairement à la gamme EF qui la suit, la mise au point de la distance est manuelle sur les FD sauf pour les trois objectifs AC destinés au Canon T80.

Appareils photos compatibles avec les montures FD[modifier | modifier le code]

Il existe également une bague permettant de monter un objectif Canon FD sur un boitier Sony E Mount, type NEX 3 ou 5[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Canon F-1 », Canon Photo Net
  2. « Les Reflex Canon FD », Canon Photo Net
  3. Mode d'emploi du Canon A-1, p. 61.
  4. « Canon FD lens to Sony E mount adapter »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]