Monts Churchill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monts Churchill
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 3 240 m, Hunt Mountain
Massif Chaîne de la Reine-Alexandra
(chaîne Transantarctique)
Superficie 38 600 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Antarctique Antarctique

Les monts Churchill sont un massif de la chaîne de la Reine-Alexandra qui culmine à Hunt Mountain, à 3 240 m d'altitude, dans la chaîne Transantarctique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Ces monts se situent dans la chaîne de la Reine-Alexandra, au même titre que les monts de la Reine-Elizabeth et les monts de la Reine-Alexandra, dans la chaîne Transantarctique. Il est situé entre les glaciers Nimrod et Byrd et entre la barrière de Ross et le plateau Antarctique.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Les principaux sommets du massif sont les suivants[1] :

  • Hunt Mountain, 4 351 m
  • Mont Albert Markham, 3 205 m
  • Mont Field, 3 010 m

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs sommets majeurs de la chaîne de montagnes, dont les monts Egerton, Field, Wharton, Albert Markham et Nares, ont été pour la première aperçus et nommés par l'expédition Discovery (1901-1904). Le massif a été cartographié en détail par l’United States Geological Survey en 1961-1962, à partir des photographies aériennes de l'U.S. Navy prises en 1960 et au moyen d'un telluromètre. Il a été nommé par l’Advisory Committee on Antarctic Names en l'honneur de Winston Churchill[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Queen Elizabeth Mountains, peakbagger.com
  2. (en) USGS GNIS - Churchill Mountains