Château de Montréal-de-Sos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Montréal-de-Sos)
Aller à : navigation, rechercher
Montréal-de-Sos
Image illustrative de l'article Château de Montréal-de-Sos
La tour du Campanal
Période ou style Moyen Âge
Type Château fort
Coordonnées 42° 45′ 49″ N 1° 29′ 23″ E / 42.76361, 1.4897242° 45′ 49″ Nord 1° 29′ 23″ Est / 42.76361, 1.48972  [1]
Pays Drapeau de la France France
Département Ariège
Commune Auzat

Géolocalisation sur la carte : Ariège

(Voir situation sur carte : Ariège)
Montréal-de-Sos

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Montréal-de-Sos

Montréal-de-Sos est un château fort situé au-dessus du hameau d'Olbier, sur la commune française d'Auzat, en Ariège. Ce château comtal fut un des plus importants châteaux des comtes de Foix au Moyen Âge. Bâti à la fin du XIIe siècle, il a été conservé jusqu'au début du XVe siècle, date à laquelle il fut volontairement arasé par les comtes de Foix.

Il est aujourd'hui à l'état de ruines. On peut encore voir les vestiges d'une grande enceinte flanquée de deux tours et un quartier aristocratique. Ce dernier est rassemblé autour d'un donjon construit sur une motte, fait assez peu banal en Haute-Ariège.

Montréal-de-Sos fait l'objet depuis 2000 d'un programme de fouilles archéologiques.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cœur du château

Le château de Montréal-de-Sos fut construit à la fin du XIIe siècle lorsque l'autorité comtale s'imposa clairement sur la haute vallée. Des aménagements furent effectués au début du XIIIe siècle et au milieu du XIVe siècle. Il servait alors notamment à la domination comtale du marché du fer dominant Vicdessos et les activités autour de la grande mine de Rancié à Sem. Au début du XVe siècle, à la faveur d'une restructuration des châteaux du comté et de peur que les ennemis puissent s'en emparer, les comtes de Foix le désarmèrent par arasement[2].

Des grottes entourent le sommet et comportent de célèbres peintures dans lesquelles certains voient une représentation du Graal, d'autres l'amusement d'un berger.

Programme de fouilles archéologiques[modifier | modifier le code]

Depuis 2000, un programme de fouilles archéologiques a été lancé. Ce programme est initié et mené par la mairie d’Auzat qui s’est attachée les services d’une historienne, Florence Guillot[3]. Il est aujourd’hui coordonné par la Régie Patrimoines de la Communauté de Communes d’Auzat et du Vicdessos[4].

En 2001, les premiers sondages sont réalisés sur la tour du Campanal, dont le rez-de-chaussée servait de citerne. Puis les recherches ont permis de déblayer un donjon massif et les bâtiments qui lui sont accolés. D'exceptionnelles ardoises gravées provenant des toitures ont ainsi été découvertes. Certaines représentent des quadrillages, servant de plateaux de jeux de société. D'autres lauzes, découvertes lors des fouilles de 2006, représentent des personnages ainsi qu’un château, vraisemblablement une représentation imagée de Montréal-de-Sos [5]. En 2007, les archéologues ont mis au jour une ardoise avec un texte gravé en ancien occitan[6].

« En 2008, nous avons réalisé une très bonne campagne, car l'équipe a déniché deux fois plus de mobilier que d'habitude, soit quelque 13 000 fragments et objets », se réjouit Florence Guillot[réf. souhaitée], l'archéologue responsable des fouilles du castrum de Montréal-de-Sos. Quand on s'éloigne du donjon, couteaux, dés, monnaies, rasoirs, ciseaux, boucles et céramiques font leur apparition. Enfin, six murs, et surtout l'accès au château du XIIIe siècle, ont été mis au jour.

La campagne de fouilles 2009 a, quant à elle, permis de mettre au jour une occupation antique du site[7].

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

Les ruines s'atteignent à pied par un chemin bien tracé depuis le hameau d'Olbier.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : Géoportail
  2. [PDF] Florence Guillot, Montréal-de-Sos, premiers résultats ; allocution du colloque « Pouvoirs pyrénéens, de la résidence aristocratique au castrum » - 27 et 28 octobre 2007 – Seix – Ariège.
  3. Terrae - Guillot Florence
  4. Montréal de Sos : quand patrimoine rime avec développement durable, Ariège News, 12 juillet 2006.
  5. Montréal de Sos : importantes découvertes archéologiques, Ariège News, 10 août 2006.
  6. Montréal de Sos livre les secrets de sa dernière campagne de fouilles, Ariège News, 17 juillet 2007.
  7. Montréal de Sos: un château qui continue de révéler ses secrets… sur Ariège News, 8 juillet 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]