Mont Yōtei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Yōtei
Le mont Yōtei vu de Hirafu.
Le mont Yōtei vu de Hirafu.
Géographie
Altitude 1 898 m[1],[2]
Massif Hokkaido
Coordonnées 42° 49′ 38″ N 140° 48′ 23″ E / 42.82717, 140.806342° 49′ 38″ Nord 140° 48′ 23″ Est / 42.82717, 140.8063  [1],[2]
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Hokkaidō
Préfecture Hokkaidō
Ascension
Voie la plus facile Itinéraire Kuchan (Hirafu) au nord-ouest
Géologie
Roches Andésite, dacite
Type Volcan gris
Activité Éteint
Dernière éruption 1050 av. J.-C.
Code 0805-032

Géolocalisation sur la carte : Préfecture d'Hokkaidō

(Voir situation sur carte : Préfecture d'Hokkaidō)
Mont Yōtei

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Mont Yōtei

Le mont Yōtei (羊蹄山, Yōteizan?) est un volcan du Japon situé sur l'île de Hokkaidō, dans le parc national de Shikotsu-Toya.

Ce sommet isolé à la forme conique très régulière rappelle beaucoup le mont Fuji. Pour cette raison, il est appelé également Ezo Fuji (Ezo est l'ancien nom de Hokkaidō). En japonais il est aussi appelé Shiribeshi et son nom aïnou est Makkarinupuri.

Il est inclus dans la liste des 100 montagnes célèbres du Japon[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Yōtei s'élève au-dessus de vallées (rivière Shiribetsu-kawa) et de plaines (plaine de Kutchan) qui sont situées à moins de 300 mètres d'altitude, dont une grande partie est cultivée (pommes de terres de Kuchan en particulier). Le mont lui-même est couvert par la forêt primaire jusqu'à 1 500 mètres d'altitude environ. Au-delà c'est l'étage alpin, jusqu'au sommet, qui est le rebord d'un cratère circulaire, à 1 898 mètres d'altitude[1],[2]. On peut y observer la flore de Hokkaidō, et même une flore endémique au mont Yōtei.

Ascension[modifier | modifier le code]

L'ascension du mont Yōtei, en été, ne présente pas de difficultés techniques particulières, mais le dénivelé est important (1 500 mètres de la base au sommet), on ne trouve pas d'eau sur le chemin, et le temps peut être très mauvais (le sommet est très exposé aux tempêtes, et accroche souvent les nuages).

La voie principale est l'itinéraire Kuchan au nord-ouest, qui se trouve à proximité de la petite gare de Hirafu. Les autres voies, Makkai au sud-ouest et Kimobetsu au sud-est, sont beaucoup moins fréquentées.

En hiver, le mont Yōtei peut être gravi en ski de randonnée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Yotei », sur http://www.volcano.si.edu/ (consulté le 4 juillet 2010)
  2. a, b et c (en) « Yotei-zan, Japan », sur http://www.peakbagger.com/ (consulté le 4 juillet 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :