Mont Washington (Oregon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mont Washington.
Mont Washington
Vue du mont Washington depuis l'est.
Vue du mont Washington depuis l'est.
Géographie
Altitude 2 376 m[1]
Massif Chaîne des Cascades
Coordonnées 44° 19′ 56″ N 121° 50′ 19″ O / 44.332222, -121.838611 ()44° 19′ 56″ Nord 121° 50′ 19″ Ouest / 44.332222, -121.838611 ()  [1],[2]
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Oregon
Comtés Linn, Deschutes
Ascension
Première 26 août 1923 par Ervin Mcneal, Phil Philbrook, Armin Fuhrer, Wilbur Watkins, Leo Harryman, Ronald Sellers
Voie la plus facile Arête nord
Géologie
Âge Moins de 100 000 ans
Roches Andésite basaltique
Type Volcan gris
Activité Endormi
Dernière éruption vers 670
Code Aucun
Observatoire Observatoire volcanologique des Cascades

Géolocalisation sur la carte : Oregon

(Voir situation sur carte : Oregon)
Mont Washington

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Mont Washington

Le mont Washington, en anglais : Mount Washington, est un volcan culminant à 2 376 mètres d'altitude dans le centre de l'Oregon, au Nord-Ouest des États-Unis. Il fait partie de la chaîne des Cascades. Il est gravi en 1923 par des lycéens de Bend. Il est protégé au sein de la réserve intégrale du Mont Washington et des forêts nationales de Willamette et de Deschutes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le mont Washington est nommé en l'honneur du premier président des États-Unis, George Washington[3]. Il aurait pu échoir au mont Saint Helens ou au mont Hood lorsque, dans les années 1830, Hall J. Kelley propose de renommer la chaîne des Cascades Presidents’ Range[4],[5], ou Presidential Range selon les sources[6],[7], et d'attribuer à chaque volcan un nom de président des États-Unis.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Washington se situe dans le Nord-Ouest des États-Unis, au centre de l'État de l'Oregon, sur la limite entre les comtés de Linn à l'ouest et de Deschutes à l'est[1],[8]. Il se trouve à 25 kilomètres à l'ouest de Sisters et une cinquantaine au nord-ouest de Bend, tandis que Salem, la capitale de l'État, est à 120 kilomètres au nord-ouest et Portland, la ville la plus peuplée, est à près de 150 kilomètres au nord-nord-ouest. Les côtes de l'océan Pacifique se trouvent à 180 kilomètres à l'ouest. Il domine au nord le col Santiam. Le sommet s'élève à 2 376 mètres d'altitude[1] dans la chaîne des Cascades. Sa hauteur de culminance est de 779 mètres ; le sommet plus élevé le plus proche est le Three Fingered Jack à 16 kilomètres au nord[1], un autre volcan de l'arc volcanique des Cascades. Le mont Washington forme une crête principale orientée nord/sud surmontée par un neck[9]. Sur le piémont oriental naissent le Cache Creek et son affluent le Dry Creek, dont les eaux rejoignent la Metolius et appartiennent donc au bassin de la rivières Deschutes ; le versant occidental fait partie du bassin de la McKenzie et donc de la Willamette mais aucune source n'est présente sur ses flancs[1]. Le lac George, d'une longueur de 200 mètres, se trouve sur le versant sud-est[1]. Le volcan est considéré comme éteint et se compose principalement d'andésite basaltique. La limite des arbres se situe entre 1 800 et 2 100 mètres d'altitude[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension du sommet date de 1923. Elle a été réalisée par six lycéens de Bend[11] nommés Ervin Mcneal, Phil Philbrook, Armin Fuhrer, Wilbur Watkins, Leo Harryman et Ronald Sellers[10],[12],[13], le 26 août[14],[15],[16]. Malgré l'échec de membres des Mazamas l'année précédente[15],[17] et bien que Harryman ait manqué de lacher prise, ce qui lui assurait une chute de plus de 200 mètres, les jeunes hommes estiment l'ascension sans difficulté particulière[15]. Les Mazamas reconnaissent en cette ascension « un événement qui fait date dans l'alpinisme du Nord-Ouest [des États-Unis] »[17]. Une semaine plus tard, quatre d'entre eux réalisent la probable première ascension du Three Fingered Jack, dernier grand sommet de la partie américaine des Cascades à être gravi[15].

Activités[modifier | modifier le code]

Randonnée et ascension[modifier | modifier le code]

Vue du mont Washington depuis le nord.

La voie d'ascension normale pour gravir le sommet emprunte l'arête septentrionale et requiert certains mouvements techniques d'escalade (cotation 5.1)[13] dans une roche très friable[18]. Une douzaine d'autres voies et plusieurs variantes sont présentes dans les différentes faces de la montagne[18] ; la plus difficile atteint 5.10[12].

Le Pacific Crest Trail arpente le volcan sur son versant occidental, à une altitude maximale de 1 800 mètres[1].

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

Le mont Washington est protégé depuis 1964 au sein de la réserve intégrale du Mont Washington dont la superficie atteint 212,5 km2[19] et qui dispose d'une continuité écologique avec la réserve intégrale Three Sisters au sud. La réserve du mont Washington est gérée conjointement pour les trois quarts[20] par la forêt nationale de Willamette[21] dans sa partie occidentale appartenant au comté de Linn[1], qui a été créée en 1933[22] et couvre 6 790 km2[23], et pour un quart[20] par la forêt nationale de Deschutes[21], dans sa partie orientale appartenant au comté de Deschutes[1], qui a été créée en 1908[22] et couvre 6 462 km2[23].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Mount Washington, Oregon, peakbagger.com
  2. (en) The NGS Data Sheet, U.S. National Geodetic Survey
  3. (en) Mount Washington Wilderness - General
  4. (en) Thomas Jefferson Farnham, Farnham's Travels in the Great Western Prairies, the Anahuac and Rocky Mountains, and in the Oregon Territory, 1843, réédition 2007, page 33 (ISBN 1-4290-0235-2)
  5. (en) Hall J. Kelley Presidents Range (originally published in 1839, included in this 1917 publication of the Oregon Historical Society), observatoire volcanologique des Cascades
  6. (en) Grant McConnell, « The Cascade Range », in Roderick Peattie, op. cit., page 78
  7. (en) The Volcanoes of Lewis and Clark, United States Geological Survey
  8. (en) Feature Detail Report for: Mount Washington, Geographic Names Information System, United States Geological Survey
  9. (en) Wood et Kienle 1992, p. 181-182
  10. a et b (en) Skiing the Cascade Volcanoes - Mount Washington
  11. (en) Bruce Grubbs, Hiking Oregon's Central Cascades, Globe Pequot Press, Guilford, Connecticut, 1999 (ISBN 1560448733)
  12. a et b (en) Mount Washington, peakware.com
  13. a et b (en) Mount Washington, bivouac.com
  14. (en) Frazier's Findings, The Bend Bulletin, 14 novembre 1957
  15. a, b, c et d (en) The Central Oregon Country, The Bend Bulletin, 20 mai 1925
  16. (en) Phil F. Brogan, Visitor Information Service, Deschutes National Forest, 1969, page 147
  17. a et b (en) Local Cascade Peaks First Scaled in 1923, Bowman Museum
  18. a et b (en) Mount Washington (Oregon), SummitPost.org
  19. (en) George Wuerthner, Oregon's Wilderness Areas - The Complete Guide, Big Earth Publishing, 2003 (ISBN 9781565794344), pages 135-137
  20. a et b (en) Wilderness Acreage Breakdown for the Mount Washington Wilderness
  21. a et b (en) Mt. Washington Wilderness
  22. a et b (en) [PDF] The National Forests of the United States
  23. a et b (en) Table 4 - Areas by State