Mont Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mont Scott (Antarctique)
Mont Scott
Mont Scott vu du sud-ouest
Mont Scott vu du sud-ouest
Géographie
Altitude 2 723 m
Massif Chaîne des Cascades
Coordonnées 42° 55′ 22″ N 122° 00′ 59″ O / 42.922861, -122.01627842° 55′ 22″ Nord 122° 00′ 59″ Ouest / 42.922861, -122.016278  
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Oregon
Comté Klamath
Géologie
Âge 420 000 ans[1]
Roches Andésite
Type Volcan gris
Activité Éteint
Dernière éruption Fin du Pléistocène
Code 1202-16-
Observatoire Observatoire volcanologique des Cascades

Géolocalisation sur la carte : Oregon

(Voir situation sur carte : Oregon)
Mont Scott

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Mont Scott

Le mont Scott est un ancien stratovolcan situé à l’est du parc national de Crater Lake dans le comté de Klamath au sud de l'Oregon. Âgé de près de 420 000 ans, il appartient à la chaîne des Cascades et est par ailleurs le dixième plus haut sommet de l’Oregon[2]. Son sommet accueille une tour de garde utilisée pour la détection des incendies au sein des forêts avoisinantes. La volcan tire l’origine de son nom de Levi Scott, le fondateur de la localité de Scottsburg[3].

Géologie[modifier | modifier le code]

Les premières éruptions du volcan remontent à environ 420 000 ans[1]. Il s’agit d’un des plus vieux volcans de la zone de l’ancien mont Mazama[4],[5]. Éteint depuis la fin du Pléistocène, il est essentiellement composé de lave andésitique[6]. Grâce à son éloignement par rapport au mont Mazama, il a pu être épargné lors de l’explosion de ce dernier il y a environ 7 700 ans[7]. Il est depuis le point culminant de la région du parc national de Crater Lake[6],[8],[9],[10],[11],[12].

Le bas du volcan est essentiellement recouvert de cendres volcaniques et de pierres ponces tandis que le sommet est plutôt recouvert de scories[7],[10].

Flore[modifier | modifier le code]

Parmi les espèces végétales présentes sur les flancs du volcan se trouvent le Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii), le Pin argenté (Pinus monticola), le Pin à écorce blanche (Pinus albicaulis) et le Pin tordu (Pinus contorta)[10],[11]. Parmi les fleurs se trouve le pinceau indien[10].

Randonnée[modifier | modifier le code]

Du sommet, il est possible d’apercevoir le Crater Lake, le mont Thielsen, le pic Diamond, le mont McLoughlin, le mont Shasta, l’Upper Klamath Lake et le lac Diamond[2],[6],[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Charles A. Wood, Jürgen Kienle, eds., Volcanoes of North America, Cambridge University Press,‎ 1990 (ISBN 978-0-521-43811-7), p. 193–195
  2. a et b (en) George Wuerthner, Oregon's Wilderness Areas, Englewood, Big Earth Publishing,‎ 2003, poche (ISBN 978-1-56579-434-4, LCCN 2002028895), p. 94
  3. (en) Howard M. Corning, Dictionary of Oregon History, Portland, Binfords & Mort Publishing,‎ 1956, 2e éd. (ISBN 978-0-8323-0449-1, OCLC 19785725, LCCN 89061196)
  4. (en) Ellen Bishop, In Search of Ancient Oregon, Portland, Timber Press,‎ 2003 (ISBN 978-0-88192-590-6, LCCN 2003043449), p. 233
  5. (en) Richard Hill, Volcanoes of the Cascades, Guilford, Globe Pequot,‎ 2004, 1e éd., poche (ISBN 978-0-7627-3072-8, LCCN 2004047157), p. 65
  6. a, b et c (en) Ann Harris, Esther Tuttle et Sherwood Tuttle, Geology of National Parks, Dubuque, Kendall Hunt,‎ 2003, 6e éd. (ISBN 978-0-7872-9970-5, LCCN 2003108444), p. 530-531
  7. a et b (en) Ellen Bishop et John Allen, Hiking Oregon's geology, Seattle, The Mountaineers,‎ 2004, 2e éd., poche (ISBN 978-0-89886-847-0, OCLC 53887464, LCCN 2003026888), p. 153-154
  8. (en) « Crater Lake National Park », GORP (consulté le 12 mai 2009)
  9. (en) « Crater Lake, Oregon », United States Geological Survey (consulté le 12 mai 2008)
  10. a, b, c, d et e (en) Barbara Bond, 75 Scrambles in Oregon, Seattle, The Mountaineers,‎ 2005, 1e éd., poche (ISBN 978-0-89886-550-9, LCCN 2004030510), p. 91-93
  11. a, b et c (en) Art Bernstein, Hiking Oregon's Southern Cascades and Siskiyous, Guilford, Globe Pequot,‎ 2001, 1e éd., poche (ISBN 978-1-56044-898-3, LCCN 2002510082), p. 124-125
  12. (en) Art Bernstein, Oregon Byways, Berkeley, Wilderness Press,‎ 2003, 1e éd. (ISBN 978-0-89997-277-0, OCLC 53021936), p. 115