Mont Orford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orford.
Mont Orford
Le mont Orford vu de Magog
Le mont Orford vu de Magog
Géographie
Altitude 853 m
Massif Monts Sutton (Appalaches)
Coordonnées 45° 18′ 43″ N 72° 14′ 24″ O / 45.312, -72.2445° 18′ 43″ Nord 72° 14′ 24″ Ouest / 45.312, -72.24  
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Région Estrie

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Sherbrooke

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Sherbrooke)
Mont Orford

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Mont Orford

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Mont Orford

Le mont Orford, situé dans la municipalité de canton d'Orford, Québec, Canada, près de Magog, fait partie des monts Sutton et s'élève à 853 mètres d'altitude. Il fait partie du parc national du Mont-Orford.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le mont Orford est situé à l'ouest du mont Giroux, à l'est du mont Sylvio-Lacharité et au sud du mont Alfred-DesRochers, qui l'entourent tous les trois. Il est au nord-est du lac Orford, qui se trouve juste à ses pieds. Du mont Orford s'écoulent trois ruisseaux : ruisseau du Versant, ruisseau Des Chênes, ruisseau Giroux et un autre dont on ne voit pas de nom sur la carte du mont Orford. Le ruisseau du Versant s'écoule vers le sud. Entre le mont Orford et le mont Sylvio-Lacharité s'écoule le ruisseau Des Chênes qui s'écoule en direction sud-ouest. Deux autres ruisseaux s'écoulent entre les monts Orford et Giroux : le ruisseau Sinueux qui s'écoule vers le sud-est et le ruisseau Giroux qui s'écoule vers le nord-est. Un autre petit cours d'eau s'écoule entre le mont Orford et le mont Alfred-DesRochers. La route des Diligences contourne le mont Orford par le sud par un chemin tout en contournant le lac Orford à la fois de l'autre côté.

Privatisation du mont Orford[modifier | modifier le code]

Le mont Orford fut en 2006 au centre d'un important débat au Québec concernant la privatisation d'une partie du terrain du parc. Un promoteur privé, appuyé par un historique de deux décennies de pertes et de faillites, a réussi à obtenir du gouvernement que celui-ci lui cède une partie du parc protégé pour y construire des habitations et d'autres attractions touristiques. Pour ce faire, le gouvernement Charest a modifié la loi sur les parcs, réduisant la protection que confère le statut de parc à un terrain.

Le mont Orford vu depuis le pic de l'Ours, sommet adjacent

La vente d'une partie du parc était très loin de faire l'unanimité, malgré les mesures compensatoires que propose le gouvernement Charest, dont l'augmentation de la superficie du parc par l'achat de nouveaux terrains. Une coalition, SOS Parc Orford (voir lien plus bas) a vu le jour pour s'opposer au projet.

La loi permettant la privatisation est passée sous bâillon le 12 juin 2006, permettant de ce fait au promoteur d'acheter les terrains convoités. Cependant, en 2007, le gouvernement s'est ravisé et a annulé la vente d'une partie du territoire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]