Mont Norwottuck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Norwottuck
Vue depuis Bare Mountain sur le mont Norwottuck.
Vue depuis Bare Mountain sur le mont Norwottuck.
Géographie
Altitude 337 m
Massif Chaîne Holyoke
(Metacomet Ridge, Appalaches)
Coordonnées 42° 18′ 20″ N 72° 30′ 36″ O / 42.3056, -72.5142° 18′ 20″ Nord 72° 30′ 36″ Ouest / 42.3056, -72.51  
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Massachusetts
Comté Hampshire
Ascension
Voie la plus facile Metacomet-Monadnock Trail
Géologie
Âge 200 millions d'années
Roches Roches magmatiques

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts

(Voir situation sur carte : Massachusetts)
Mont Norwottuck

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Mont Norwottuck

Le mont Norwottuck est, avec 337 mètres d'altitude, le point culminant de la chaîne Holyoke, un chaînon situé dans la vallée du Connecticut, au Massachusetts (États-Unis), et faisant partie de Metacomet Ridge. Le sommet s'élève abruptement sur 300 mètres de haut et offre des vues plongeantes sur les paysages alentour. Il est situé sur le territoire des villes de Amherst et Granby. Il est prolongé à l'est par Long Mountain et à l'ouest par Bare Mountain.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Initialement appelé Hilliard Knob, le mont Norwottuck a été rebaptisé par Edward Hitchcock, un ancien professeur de géologie à l'Amherst College, d'après le nom amérindien de la montagne. En 1841, il invente le terme « géologie scénographique » pour décrire le spectaculaire relief de la chaîne Holyoke[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

Le mont Norwottuck, comme la plus grande partie de Metacomet Ridge, est composé de basalte, une roche volcanique. Il s'est formé à la fin du Trias lors de la séparation de la Laurasia et du Gondwana, puis de l'Amérique du Nord et de l'Eurasie. La lave émise au niveau du rift s'est solidifiée en créant une structure en mille-feuilles sur une centaine de mètres d'épaisseur. Les failles et les séismes ont permis le soulèvement de cette structure géologique caractérisée par de longues crêtes et falaises et particulièrement prononcée au mont Norwottuck[2].

Écosystème[modifier | modifier le code]

La combinaison des crêtes chaudes et sèches, des ravines froides et humides et des éboulis basaltiques est responsable d'une grande variété de microclimats et d'écosystèmes abritant de nombreuses espèces inhabituelles pour la région[3].

Activités[modifier | modifier le code]

De nombreux kilomètres de sentiers traversent le mont Norwottuck, notamment une partie des 180 km du Metacomet-Monadnock Trail et des 76 km du Robert Frost Trail. Des plateformes d'observation offrent des vues spectaculaires sur la Pionner Valley au nord et sur l'University of Massachusetts Amherst. La crête de Rattlesnake Knob (248 m), légèrement à l'est, est également un remarquable point de vue naturel[4]. Sous le sommet, les Horse Caves (littéralement « grottes du cheval »), un profond gouffre où les couches sédimentaires plus tendres ont été plus rapidement érodées, ont pu servir d'abris et de bivouac aux insurgés, en 1786, lors de la révolte de Shays[5]. La plus grande partie du mont Norwottuck est protégée au sein du Mount Holyoke Range State Park ; des associations locales de conservation de la nature et des propriétaires privés possèdent le restant de la montagne[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mount Holyoke historical timelines
  2. (en) Chet et Maureen E. Raymo, Written in Stone: A Geologic History of the Northeastern United States, Chester, Connecticut, Globe Pequot, 1989
  3. a et b (en) Elizabeth J. Farnsworth, Metacomet-Mattabesett Trail Natural Resource Assessment, National Park Service, 2004
  4. (en) Mount Holyoke Range State Park, Department of Conservation and Recreation
  5. (en) Massachusetts and Rhode Island Trail Guide, Appalachian Mountain Club. Boston, 1989