Mont Nimba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Nimba
Paysage du Mont Nimba
Paysage du Mont Nimba
Géographie
Altitude 1 752 m
Coordonnées 7° 37′ 00″ N 8° 24′ 43″ O / 7.61667, -8.411947° 37′ 00″ Nord 8° 24′ 43″ Ouest / 7.61667, -8.41194  
Administration
Pays Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Drapeau de la Guinée Guinée
Région
Région
Dix-Huit Montagnes
Nzérékoré
Département
Préfecture
Biankouma
Lola

Géolocalisation sur la carte : Guinée

(Voir situation sur carte : Guinée)
Mont Nimba

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

(Voir situation sur carte : Côte d'Ivoire)
Mont Nimba

Le mont Nimba est une montagne s'élevant à 1 752 m d'altitude aux confins de la Guinée à l'ouest et au nord, dont il constitue le point culminant, et de la Côte d'Ivoire à l'est. Elle est riche en minerai de fer. Dans son prolongement, au sud-ouest, se trouve le mont Richard-Molard (env. 1 280 m), qui constitue le tripoint entre ces deux pays et le Liberia.

Dominant les savanes environnantes, le mont Nimba est une zone de grande richesse écologique. Ses flancs sont couverts de forêts denses classés par le WWF en forêts d'altitude guinéennes et ses sommets d'alpages de graminées qui ont attiré l'attention des naturalistes qui ont consacré dès la période coloniale d'importantes études à la flore et à la faune. La réserve naturelle intégrale du Mont Nimba, est classée depuis 1981 réserve de biosphère et site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

À la fin des années 1980, la Guinée a exprimé son désir d’exploiter les gisements de fer du Nimba, suscitant l’inquiétude des organismes de conservation internationaux. L'octroi de la concession minière a été annoncé en 1992 et elle comprenait des parties du site du patrimoine mondial. Après que le Comité du patrimoine mondial a fait part de sa préoccupation concernant l'exploitation minière, il a été déclaré par l’État qu'il y avait eu une erreur dans la délimitation de l’aire centrale du mont Nimba lors de la proposition d'inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial et que la zone proposée pour l'exploitation minière n'était pas considérée comme faisant partie du site classé. Cette même année, le mont Nimba fut inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril, à cause des projets miniers et de l’arrivée massive de réfugiés de guerre en provenance du Liberia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]