Mont Chiginagak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Chiginagak
Vue du mont Chiginagak depuis le nord-ouest.
Vue du mont Chiginagak depuis le nord-ouest.
Géographie
Altitude 2 221 m[1]
Massif Chaîne aléoutienne
Coordonnées 57° 08′ 01″ N 156° 59′ 29″ O / 57.133611, -156.991389 ()57° 08′ 01″ Nord 156° 59′ 29″ Ouest / 57.133611, -156.991389 ()  [1]
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alaska
Borough Lake and Peninsula
Géologie
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 13 août 1998
Code 1102-11-
Observatoire Observatoire volcanologique d'Alaska

Géolocalisation sur la carte : Alaska

(Voir situation sur carte : Alaska)
Mont Chiginagak

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Mont Chiginagak

Le mont Chiginagak ou mont Chigignagak[2], en anglais Mount Chiginagak et Mount Chigignagak, est un volcan des États-Unis situé en Alaska, dans la chaîne aléoutienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Chiginagak est situé dans le Nord-Ouest des États-Unis, dans le Sud-Est de l'Alaska, au centre de la péninsule d'Alaska. Il est entouré au nord-ouest par le lac Mother Goose, au sud-est par la baie Chiginagak et au nord-est et au sud-ouest par les montagnes de la chaîne aléoutienne. Administrativement, il fait partie du borough de Lake and Peninsula et est inclus dans le refuge faunique national de la Péninsule d'Alaska.

Ce stratovolcan culmine à 2 221 mètres d'altitude[1]. Il est couronné par des dômes de lave ainsi qu'un cratère en fer à cheval ouvert en direction du sud-ouest et se prolonge par une profonde vallée jusqu'au pied de la montagne[1]. Sur les flancs Nord-Ouest et Sud-Est du volcan se trouvent d'autre dômes de lave et une coulée de lave recouverte de dépôts pyroclastiques s'étend sur le versant oriental[1]. En raison de son altitude et de sa latitude, il est couvert de glaciers et de neige[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le volcan étant éloigné des zones habitées, seules deux éruptions sont connues de manière certaine sur le mont Chiginagak[3]. La première, de nature explosive avec un indice d'explosivité volcanique de 2, a eu lieu en juillet 1971[3]. La seconde s'est déroulée le 13 août 1998 avec des explosions d'indice d'explosivité volcanique de 2 au sommet du volcan[3]. Entre l'été 2004 et l'été 2005, un lac s'est formé dans le cratère sommital du mont Chiginagak[4]. Le rebord méridional de ce cratère s'étant rompu, une partie du lac s'est vidé dans la brèche ainsi ouverte, formant un lahar à la surface du glacier qui fait gonfler l'Indecision Creek de un à deux mètres[4]. Cet événement s'est vraisemblablement produit en juillet 2005, une forte odeur de soufre ainsi qu'une coloration jaunâtre des eaux du torrent ayant été remarqués à l'époque, mais il ne serait pas lié à une éruption du volcan[4].

L'activité volcanique se manifeste actuellement par des fumerolles sur le flanc Nord-Est de la montagne vers 1 600 mètres d'altitude ainsi que deux sources chaudes comportant des dépôts de travertin au nord-ouest au pied du volcan[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Chiginagak », Global Volcanism Program (consulté le 12 mars 2012)
  2. (en) « Synonymes et sous-éléments », Global Volcanism Program (consulté le 12 mars 2012)
  3. a, b et c (en) « Histoire éruptive », Global Volcanism Program (consulté le 12 mars 2012)
  4. a, b et c (en) « Rapports hebdomadaires d'août 2005 », Global Volcanism Program (consulté le 12 mars 2012)