Mont Buet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Buet.
Mont Buet
Le mont Buet et le cirque des Fonds
Le mont Buet et le cirque des Fonds
Géographie
Altitude 3 096 m
Massif Massif du Giffre
Coordonnées 46° 01′ 30″ N 6° 51′ 09″ E / 46.025, 6.8525 ()46° 01′ 30″ Nord 6° 51′ 09″ Est / 46.025, 6.8525 ()  
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Ascension
Première par Jean-André et Guillaume-Antoine Deluc, avec Bernard Pomet
Voie la plus facile depuis le Couteray, par le refuge de la Pierre-à-Bérard

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Mont Buet

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mont Buet

Le mont Buet est un sommet du massif du Giffre, en Haute-Savoie. Il est aussi appelé le Mont Blanc des Dames. Il domine le cirque des Fonds. Son sommet offre une vue exceptionnelle sur le massif du Mont-Blanc, les Aiguilles Rouges et le Haut-Giffre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Buet a joué un rôle important dans la naissance de l'alpinisme et la conquête du Mont Blanc au XVIIIe siècle.

  • 1765 : première tentative d'ascension par Jean André Deluc et son frère, savants genevois.
  •  : les frères Deluc atteignent les premiers le sommet du Buet, du côté de Sixt. Ils y mènent une série d'expériences dont le calcul du temps nécessaire pour porter de l’eau à ébullition à cette altitude. Ils sont les premiers à utiliser le baromètre pour mesurer une altitude. On considère cette épopée comme la première ascension en haute montagne dans les Alpes.
  • 1775 : première ascension en provenance de Vallorcine (par le versant de Bérard) par Marc Théodore Bourrit. Il lui fallut d'abord établir que cette montagne appelée la Mortine par les habitants de Vallorcine était bien ce que les habitants de Sixt appelaient Buet.
  • 1776 : Horace-Bénédict de Saussure reprend l'itinéraire de son compatriote. Il y fait des observations préalables à l'ascension du mont Blanc[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Horace-Bénédict de Saussure, Voyages dans les Alpes