Monsieur Batignole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monsieur Batignole

Réalisation Gérard Jugnot
Scénario Gérard Jugnot
Philippe Lopes-Curval
Acteurs principaux
Sociétés de production Dominique Farrugia
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Sortie 2002
Durée 100 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Monsieur Batignole est un film français de Gérard Jugnot sorti en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La voiture de monsieur Batignole. Tournage rue Sivel (14e arrondissement de Paris), août 2001.

Sous l'occupation, M. Batignole est un boucher-charcutier parisien sans histoire dont la fille a été promise en mariage à Pierre-Jean Lamour, un auteur de pièce de théâtre sans talent et collaborateur. Un jour, Simon, un enfant juif, se présente à sa porte et demande l'asile car ses parents ont été arrêtés par la police française : il pensait les retrouver dans son ancienne maison. Edmond Batignole accepte alors de l'héberger dans sa « chambre de bonne » et de le nourrir. Il ment à toute sa famille pour le garder en sécurité et décide de l'héberger dans sa cave. Un jour, il découvre que les cousines de Simon sont cachées chez une concierge, au nord de Paris. Puis lorsqu'il va dans sa cave pour voir Simon, il s'aperçoit qu'il est en train de manger avec elles ; son gendre, étonné, ouvre la cave à coup de hache et découvre les enfants juifs. Celui-ci appelle alors la Gestapo et menace M. Batignole. Quand la police arrive Pierre-Jean est mort et Edmond s'est échappé avec les enfants. À la suite de cela, ils s'en vont jusqu'à la frontière suisse grâce à un curé qui les accompagne pour les mettre à l'abri.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]