Monolithe Vivant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monolithe Vivant
Personnage de fiction apparaissant dans
Living Monolith.

Alias Ahmet Abdol, Living Pharaoh, Living Planet
Naissance Caire, Égypte
Activité(s) Pharaon, égyptologue, archéologue, terroriste
Pouvoirs grandir, force surhumaine, absorbe et projette de l'énergie, télépathe, hypnose avec ses yeux
Famille Filene (femme décédée)
Salomé (fille décédée)
Affiliation Plasma (comics)
Twelve Marvel Universe

Créé par Arnold Drake
Roy Thomas
Don Heck
Neal Adams
Première apparition X-Men #54 (Mars 1969)
Éditeur(s) Marvel Comics

Le Monolithe Vivant (Living Monolith) est un super-vilain créé par Marvel Comics. Il est apparu pour la première fois dans X-Men #54 en 1969.

Origines[modifier | modifier le code]

Ahmet Abdol est né au Caire, en Egypte. Professeur d'archéologie, il découvrit qu'il possédait un pouvoir latent pour absorber et contrôler l'énergie cosmique. Secrètement, Mister Sinistre modifia son génome en insérant certains gènes du mutant Alex Summers. Abdol n'est donc pas un véritable mutant, mais plutôt un muté. Mégalomane, il créa un culte basé sur son identité secrète, le Pharaon Vivant, et se lança dans le terrorisme mondial.

Il découvrit qu'un autre mutant, Alex Summers (Havok) possédait un don plus puissant que le sien. Il kidnappa le jeune américain et affronta les X-Men. En utilisant le pouvoir de Havok, il devint pour la première fois le Monolithe Vivant. Il fut par la suite capturé par les Sentinelles, mais réussit à fuir.

Plus tard, il refit surface en volant le Scarabée de rubis, et combattit la Momie Vivante. Il kidnappa une nouvelle fois Havok puis s'opposa à Thor et Spider-Man. Il utilisa peu après le Cristal de Khéops pour redevenir le Monolithe. Il fut finalement stoppé par Diablo, Cyclope, Jean Grey, Tornade, Power Man et Iron Fist.

On revit une autre fois Abdol capturer les Quatre Fantastiques pour voler leur énergie cosmique. Redevenu géant, il affronta les Vengeurs. Thor le projeta dans l'espace, où il devint une planète vivante, comme l'est Ego.

Durant son exil dans l'espace, une jeune femme nommée Akasha, utilisa un objet mystique appartenant à Abdol. Elle devint une version féminine du Pharaon mais fut vaincue par Spider-Man.

Bishop et Deathbird retrouvèrent le corps du Monolithe, ayant perdu sa forme planétaire en étant en manque d'énergie. C'est à ce moment que Bishop découvrit que la Shi'ar travaillait pour Apocalypse. Elle récupéra le corps d'Abdol et l'Externel s'en servit lors du story-arc Les Douze. Cela mena finalement à la fusion de Cyclope et d'Apocalypse. Lors de l'opération, le corps du Monolithe se fissura, et il s'enfuit.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

  • Le Monolithe Vivant a vu sa carte génétique altérée pour contrôler et absorber l'énergie cosmique.
  • Quand le Monolithe est complètement chargé d'énergie, sa taille s'accroît jusqu'à 11 mètres de haut et pesant près de 68 tonnes, lui donnant une force et une endurance proportionnelles. Cette transformation ne peut se faire qu'à travers un canal entre lui et l'énergie. Il utilisa pour ce faire le corps de Havok, ou le Cristal de Khéops.
  • Il peut libérer une partie de l'énergie sous la forme de rafales par ses yeux, d'intense chaleur, de vibrations soniques ou de force écrasante.
  • L'énergie cosmique semble prolonger son espérance de vie. De même, elle lui permet de survivre sans avoir besoin de respirer, de boire ou manger, et ce, même dans l'espace.
  • En utilisant l'énergie, Abdol peut lire les esprits et contrôler plusieurs personnes. Mais il reste un télépathe de faible niveau.
  • Par le passé, on l'a vu utiliser des objets liés à l'énergie cosmique, comme un ankh mystique ou des gemmes magiques
  • Abdol est un archéologue spécialisé dans l'égyptologie. Il possède de solides connaissances en généalogie, radiation et génétique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Revenge of the Living Monolith, 1985 (Marvel comics)