Monogrenade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monogrenade

Description de l'image  Defaut.svg.
Informations générales
Pays d'origine Montréal,
Drapeau : Québec Québec,
Drapeau du Canada Canada
Genre musical electro pop indépendant
Labels Bonsound Records
Site officiel monogrenade.com
Composition du groupe
Membres Jean-Michel Pigeon
François Lessard
Marianne Houle
Mathieu Collette

Monogrenade est un groupe d'electro pop indépendant basé à Montréal (Québec, Canada).

Parcours[modifier | modifier le code]

Monogrenade est formé en 2008 par son leader Jean-Michel Pigeon, anciennement du groupe Winter Gloves[1],[2].

Monogrenade sort La saveur des fruits, un maxi sur l'étiquette Paper Bag Records en 2009[1]. Après la sortie de leur album Tantale, Jean-Michel Pigeon constatera rétrospectivement qu'à cause de limites financières, le groupe avait dû faire plusieurs compromis lors de la création de La saveur des fruits[2]. En 2010, le groupe atteint la finale et termine en deuxième position aux Francouvertes[3],[1].

Monogrenade a connu un certain succès avec leur clip Ce soir qui a été tourné en animation image par image par le cinéaste et photographe Christophe Collette, frère du batteur Mathieu Collette[4],[5]. Celui-ci présente des objets dans une maison abandonnée qui vivent leur propre vie[5]. Le vidéoclip s'est retrouvé dans la liste compilée par Mashable des Top 10 Stop Motion Videos on Youtube[6].

Tantale[modifier | modifier le code]

En 2011, le groupe présente son premier album de douze pièces intitulé Tantale, publié sur l'étiquette Bonsound Records, et enregistré dans un chalet au nord de Montréal[7],[2]. La pièce titre s'inspire de la légende de Tantale et symbolise la quête de l'inacessible[2]. Les critiques relèvent l'ambiance atmosphérique, la "douce luminescence" et l'impressionnisme des chansons, en parlant de Monogrenade comme d'un groupe "qui a tout pour incarner la relève du rock francophone", mais également une filiation trop apparente à d'autres œuvres indie franophones québécoises[8],[9]. L'ambiance sonore est marquée par le violoncelle de Marianne Houle, ainsi que par la présence du quatuor à cordes "Mommies on the Run"[1]. Le chalet aux murs de bois ayant servi à l'enregistrement a a influencé l'ambiance organique recherchée, tout comme la réverbération naturelle du son dû à la piscine intérieure[1]. Les textes et la musique présentent également un côté sombre et inquiétant[1],[10].

Le groupe s'était fait remarquer au spectacle M comme Montréal et a été invité à effectuer des prestations en France au printemps 2011[1]. Le 23 avril 2012, l'album Tantale paraît donc en Europe sous étiquette Atmosphérique[11],[12]. Pour l'occasion, ils font une prestation "remarquée" au Divan du Monde puis donnent un spectacle au Printemps de Bourges dans la section "Découvertes"[11] lors d'une tournée en France et en Belgique, où ils font la première partie de Cœur de pirate à Bruxelles[4],[12],[13]. Une critique enthousiaste dans le magazine Les Inrockuptibles permet à Monogrenade d'accéder aux médias radiophoniques et télévisuels français, un contraste avec l'accueil plus timide des médias québécois[14].

Ils poursuivent au printemps et à l'été 2012 le travail sur leur album suivant[11],[14].

Monogrenade font partie des dix artistes en nomination pour le Prix Félix-Leclerc en 2012 (remporté par Marie-Pierre Arthur[15]) et ils se produisent en conséquent aux Francofolies de Montréal en juin de la même année[16]. Ils font également une prestation au Festival d'été de Québec le 9 juillet 2012, en première partie de Pierre Lapointe[10].

Monogrenade retourne en France pour une tournée à la fin 2012[17]. À la même période, ils font paraître un vidéoclip pour la pièce La marge, tourné par Christophe Collette, sur le thème des émissions de télévision de variété où le groupe apparaît à l'arrière-plan d'un personnage sans visage[17].

Influences, style et inspirations[modifier | modifier le code]

La musique de Monogrenade est qualifié de "pop à tendance électro-acoustique"[1]. Le quatuor est souvent comparé au groupe Karkwa, qui fait partie de leurs influences[7], et leur son comparé à celui de Radiohead[2]. Patrick Watson est aussi cité parmi leurs influences et inspirations[1],[10]. Les sons de cordes sont prisés par Jean-Michel Pigeon et très présents en amenant une influence classique à leur son, par exemple sur la pièce La marge[18],[10]. Les membres du groupe se décrivent comme des amateurs de musique classique qui ne sont pas portés sur la "pop accessible"[2]. Un critique installe leur style au confluent de ceux de Tunng, de Tindersticks, de Radiohead, de Yann Tiersen, de Dominique A et de Godspeed You! Black Emperor[13]. Les paroles de leurs pièces sont en français, ce qui semble surprendre les médias de France contrairement à ceux du Québec[14].

Membres[modifier | modifier le code]

Monogrenade est composé de[7],[4]:

Sur scène, le groupe est accompagné de deux violonistes afin de reproduire le son du premier album qui avait vu la participation d'un quatuor à corde[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

 Composite, 2014 Bonsound Records 

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Monogrenade, Bandeàpart, Radio-Canada, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Monogrenade, Bonsound, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Forgeot, Alix, Monogrenade : groupe «Découvertes» à Bourges, La Presse, 27 avril 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Monogrenade, site officiel, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Monogrenade, Les Francofolies de Montréal, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Brunet, Alain, Monogrenade en chantier, La Presse, 5 mars 2011, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Robillard Laveaux, Olivier, Monogrenade - Longue portée, Voir, 19 juillet 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Burgel, Thomas, Monogrenade : l’explosion, Les Inrocks, 20 avril 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Lévesque, Caroline, 14e édition du Festival MEG : un spectacle d’ouverture au rythme contrastant, Pieuvre.ca, 30 juillet 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Côté, Émilie, Monogrenade: dédales soniques à saveur pop, La Presse, 26 février 2011, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Léveillé, Antoine, Monogrenade - Multisonore, Voir, 17 mars 2011, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Lachance, Nicolas, Monogrenade - La puissance des cordes, Voir, 31 mars 2011, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Pietra, Jean-Baptiste, Monogrenade dégoupille un premier album, Charts in France, 27 avril 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Arcand, Marjolaine, Monogrenade - Bombe éclectique, Voir, 22 mars 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Schreiber, Cyril, Le premier trio parle français, Impact Campus, 10 juillet 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Papineau, Philipe, Monogrenade lance Tantale - Le secret est dans la piscine, Le Devoir, 25 février 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  • Papineau, Philippe, Quand la pop se la joue classique in Samedi et rien d'autre, Radio-Canada, 30 juin 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Papineau, Philipe, Monogrenade lance Tantale - Le secret est dans la piscine, Le Devoir, 25 février 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  2. a, b, c, d, e et f Léveillé, Antoine, Monogrenade : Multisonore, Voir Gatineau / Ottawa, 17 mars 2011, consulté en ligne le 1er octobre 2012.
  3. Bernard Adamus couronné aux Francouvertes, Philippe Papineau, Le Devoir, 4 mai 2010.
  4. a, b et c Pietra, Jean-Baptiste, Monogrenade dégoupille un premier album, Charts in France, 27 avril 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  5. a et b Blomme, Alexandre, Monogrenade : Ce Soir, vidéo clip du jour, welovemusic.fr, 18 avril 2012, consulté en ligne le 6 octobre 2012
  6. Top 10 Stop Motion Videos on Youtube, Mashable, 29 mai 2010.
  7. a, b, c et d Arcand, Marjolaine, Monogrenade - Bombe éclectique, Voir, 22 mars 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  8. Varod, Didier, En direct du Printemps de Bourges : Monogrenade in Encore un matin, 27 avril 2012, France Inter, consulté en ligne le 12 août 2012.
  9. Brunet, Alain, Monogrenade en chantier, La Presse, 5 mars 2011, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  10. a, b, c et d Schreiber, Cyril, Le premier trio parle français, Impact Campus, 10 juillet 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  11. a, b et c Forgeot, Alix, Monogrenade : groupe «Découvertes» à Bourges, La Presse, 27 avril 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  12. a et b Bonsound, Tantale lancé en Europe sur Atmosphériques!, Monogrenade, 24 avril 2012 consulté en ligne le 12 août 2012.
  13. a et b Burgel, Thomas, Monogrenade : l’explosion, Les Inrocks, 20 avril 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  14. a, b et c Robillard Laveaux, Olivier, Monogrenade - Longue portée, Voir, 19 juillet 2012, consulté en ligne le 31 juillet 2012.
  15. La Presse Canadienne, Marie-Pierre Arthur remporte le prix Félix-Leclerc, La Presse, 12 juin 2012, consulté en ligne le 12 août 2012
  16. La Presse Canadienne, Dix artistes finalistes pour le prix Félix-Leclerc, La Presse, 9 mai 2012, consulté en ligne le 12 août 2012
  17. a et b Blomme, Alexandre, Monogrenade : La Marge, vidéo clip du jour, welovemusic.fr, 26 septembre 2012, consulté en ligne le 6 octobre 2012
  18. Papineau, Phillipe, Quand la pop se la joue classique in Samedi et rien d'autre, Radio Première Chaîne de Radio-Canada, 30 juin 2012, consulté en ligne le 29 août 2012