Monofluorure de chlore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monofluorure de chlore
Chlorine-monofluoride-2D-dimensions.pngChlorine-monofluoride-3D-vdW.png
Structure du monofluorure de chlore
Identification
No CAS 7790-89-8
No EINECS 232-229-9
Propriétés chimiques
Formule brute ClF  [Isomères]ClF
Masse molaire[2] 54,451 ± 0,002 g/mol
Cl 65,11 %, F 34,89 %,
Moment dipolaire 0,888061 D [1]
Propriétés physiques
fusion -155,6 °C
ébullition -100,1 °C
Masse volumique 1 620 kg·m-3
(liquide à -100 °C)
Thermochimie
Δvap 24 kJ·mol-1 (1 atm, -101,1 °C)[3]
Propriétés électroniques
1re énergie d'ionisation 12,66 ± 0,01 eV (gaz)[4]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le monofluorure de chlore est un composé chimique de formule ClF. C'est un gaz incolore qui demeure stable même à température élevée. Il se condense à -100 °C en un liquide jaune pâle. Ses propriétés sont souvent intermédiaires entre celles du fluor et du chlore[5].

Le monofluorure de chlore est un agent fluorant polyvalent pouvant agir sur les métaux et les non-métaux pour donner un fluorure en libérant du chlore :

W + 6 ClF → WF6 + 3 Cl2
Se + 4 ClF → SeF4 + 2 Cl2

Il peut également former des composés chlorofluorés, par addition sur une double liaison (voire une triple liaison) ou par oxydation :

CO + ClF → Carbonyl-chlorofluoride-2D.png

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 16 juin 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 142006679X et 978-1420066791), p. 9-50
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (en) David R. Lide, CRC Handbook of Chemistry and Physics, CRC Press Inc,‎ 2009, 90e éd., Relié, 2804 p. (ISBN 978-1-420-09084-0)
  4. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 9781420066791), p. 10-205
  5. (en) Otto Ruff, E. Ascher, « Über ein neues Chlorfluorid-CIF3 », Zeitschrift für anorganische und allgemeine Chemie, vol. 176, no 1,‎ 1928, p. 258–270 (DOI 10.1002/zaac.19281760121)