Monocrotophos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monocrotophos
Monocrotophos
Identification
Nom IUPAC dimethyl (E)-1-methyl-2-(methylcarbamoyl)vinyl phosphate
Synonymes

Phosphate de diméthyle et de cis-1-méthyl-2-(N-méthylcarbamoyl)vinyle

No CAS 6923-22-4
No EINECS 230-042-7
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C7H14NO5P
Masse molaire[1] 223,1635 ± 0,0083 g/mol
C 37,67 %, H 6,32 %, N 6,28 %, O 35,85 %, P 13,88 %,
Propriétés physiques
fusion 55 °C
ébullition 120 °C
Solubilité 1 000 g·l-1
Masse volumique 1,33 g·cm-3
Précautions
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le Monocrotophos est une substance active de produit phytosanitaire insecticide organophosphoré. Du fait de sa très forte toxicité, ce produit est interdit en France, dans la Communauté Européenne et aux États-Unis (depuis 1991).

Toxicité[modifier | modifier le code]

Le monocrotophos est hautement toxique, portant atteinte au système nerveux. De nombreux accidents ont été reportés. Des neuropathies ont été observées pour des expositions chroniques.

Exposition aigue :

  • DL50 rat (orale) : 23 mg·kg-1 (males) et 18 mg·kg-1 (femelles).
  • DL50 rat (cutanée): 354 mg·kg-1
  • Homme: L'ingestion de 120 mg de monocrotophos est mortelle.
  • NOEL rat (limite d'effet détectés) : 0,03 mg·kg-1.

Le monocrotophos est très toxique pour les oiseaux[2].

Production dans le monde[modifier | modifier le code]

Monocrotophos Synthesis

En dépit de sa toxicité pour l'homme et l'environnement, et de son interdiction par les pays signataires de la convention de Rotterdam, le Monocrotophos continue à être fabriqué en Chine, en Inde (Tata Chemicals) et au Mexique[3].

30 000 tonnes de monocrotophos sont répandues chaque année dans le monde (43 % en Inde, 26 % en Amérique du Sud et 15 % en Chine).

Accidents[modifier | modifier le code]

Epandu sur les cultures d'une façon non-spécifique, une part importante des fruits et légumes traités est contaminée dans les pays ou le monocrotophos est utilisé.
En 2013, en Inde, 23 enfants d'un même village sont morts à cause de cette substance (village de Masrakh, district de Saran, Bihar)[4].

Références[modifier | modifier le code]