Monique Vézina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monique Vézina est une personnalité politique québécoise née à Rimouski le 13 juillet 1935.

Après avoir élevé ses quatre enfants, elle s'est consacrée à la promotion des femmes et de la famille dans sa région natale. Elle a également été membre du Conseil supérieur de l'Éducation.

Elle fut députée de la circonscription de Rimouski-Témiscouata et a occupé plusieurs ministères sous le gouvernement conservateur fédéral de Brian Mulroney, de 1984 à 1993.

Elle est restée très impliquée dans le développement de sa région, le Bas-Saint-Laurent, elle a toujours consacré de grands efforts aux projets qui ont marqué le développement socioéconomique de l’Est du Québec.

Après sa défaite en 1993, elle est devenue présidente de la Commission des aîné(e)s, de la Commission nationale sur l'avenir du Québec préparatoire au référendum de 1995 et du Mouvement national des Québécoises et Québécois. Elle se consacre maintenant principalement à la promotion et la défense des droits des aînés, au niveau national et international.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1986: Commandeur de l’Ordre de la Pléiade
  • 1996: Membre de l’Ordre du mérite coopératif
  • 1996: Récipiendaire du prix du Grand Patriote de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal
  • 2007 - Officier de l'Ordre national du Québec