Monique Leyrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Monique Leyrac

Nom de naissance Monique Tremblay
Naissance 26 février 1928 (86 ans)
Montréal, Québec
Activité principale Chanteuse, comédienne
Genre musical Chanson
Instruments Voix
Années actives 1948-1989

Monique Leyrac (née Monique Tremblay, le 26 février 1928 à Montréal) est une chanteuse et comédienne québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monique Leyrac[1],[2] suit des cours d'art dramatique avec Jeanne Maubourg alors qu'elle est encore adolescente.

Après avoir travaillé quelques années à la radio, elle s'oriente vers la chanson et se fait entendre au cabaret Au Faisan Doré (1948) aux côtés de Charles Aznavour, Pierre Roche[3] et Jacques Normand, où elle interprète des chansons sud-américaines ainsi que le répertoire d'Édith Piaf. Elle joue et chante les chansons de Pierre Petel dans le film Les Lumières de ma ville en 1949. Après une tournée en Europe et au Liban en 1950-1951, elle se produit à Montréal dans deux cabarets montréalais fort populaires, Le Montmartre et Au Saint-Germain-des-Prés .

Avec Pierre Thériault, elle anime l'émission Plein soleil, une série à la radio de la Société Radio-Canada entre 1962 et 1964. Elle joue aussi le rôle de la secrétaire de l'agence Jobidon dans la série télévisée "Les Enquêtes Jobidon", aux côtés de Marc Favreau, Yvon Dufour et Henri Norbert.

Devant la popularité débutante des auteurs-compositeurs québécois, elle enregistre un premier microsillon de chansons écrites à son intention par Gilles Vigneault (textes) et Claude Léveillée (musique), en 1963. Son répertoire compte aussi des chansons écrites par Michel Conte alors chorégraphe à la télévision et auteur-compositeur à ses heures. L'année suivante, elle est hôtesse et chanteuse à l'émission Pleins feux à la télévision de Radio-Canada et partage la vedette avec les Swingle Singers à la Place des Arts (Montréal).

Déléguée par la Société Radio-Canada en 1965 au Festival international de la chanson à Sopot, en Pologne, elle gagne le Grand prix de la Journée internationale pour son interprétation de Mon pays de Vigneault et celui de la Journée polonaise avec La Petite mélodie qui revient. Elle obtient aussi, la même année, le Grand prix du Festival de la chanson à Ostende, en Belgique.

Accompagnée du pianiste André Gagnon, elle se produit aussi à l'Expo-théâtre et au Pavillon du Canada à l'Expo 67. Elle est notamment invitée au Rolf Harris Show à la BBC de Londres (1968) et au Ed Sullivan Show en 1969. En 1970, elle obtient un premier rôle dans le film The Act of the Heart de Paul Almond.

Dans les années 1970 et 1980, Monique Leyrac écrit et monte plusieurs spectacles dans lesquels elle interprète des chansons, tout en jouant au théâtre.

Après avoir mis en veilleuse sa carrière de chanteuse, elle se consacre au théâtre et à la télévision. On la voit entre autres dans le feuilleton télévisé Des dames de cœur où elle tient le rôle de la capricieuse Laurence Trudel. Bien qu'il s'agisse d'un personnage secondaire, elle le rend avec une telle subtilité qu'il prend un relief extraordinaire et devient un des favoris du téléroman.

En 1989 elle revient à la scène lyrique dans un spectacle intimiste présenté dans une petite salle de la Place des Arts intitulé Paris-Berlin qu'elle interprète en compagnie de l'acteur Paul Savoie et qui offre entre autres des morceaux choisis de l'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht et Kurt Weil.

Monique Leyrac a été mariée, durant 25 ans, à l'acteur et metteur en scène Jean Dalmain[4]. Elle a publié, en 1983, un volume autobiographique, Mon enfance à Rosemont.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Monique Leyrac chante Léveillée et Vigneault
  • 1964 : Pleins feux sur Monique Leyrac
  • 1965 : Monique Leyrac
  • 1966 : Monique Leyrac en concert
  • 1967 : Monique Leyrac
  • 1967 : Monique Leyrac à Paris
  • 1968 : Monique Leyrac chante la joie de vivre
  • 1968 : Beautiful morning
  • 1969 : Monique Leyrac
  • 1972 : Monique Leyrac : 1678-1972
  • 1975 : Monique Leyrac chante Nelligan
  • 1977 : Monique Leyrac chante Félix Leclerc

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Les grands succès de Monique Leyrac
  • 1973 : Parlez-moi de vous (2 albums)
  • 1975 : L'hiver
  • 1996 : Les refrains d'abord
  • 1997 : Collection Émergence
  • 2007 : La diva des années 60

Filmographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Leyrac, Monique, dans l'Encyclopédie canadienne.
  2. Monique Leyrac, sur Québec Info Musique (qim.com).
  3. Pierre Roche, sur Québec Info Musique.
  4. Alexandre Vigneault, « Décès de Jean Dalmain (1915-2010) », La Presse,‎ 1er avril 2010 (lire en ligne)
  5. « Leyrac, Monique », Prix Denise-Pelletier 2013.