Monestier-de-Clermont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monestier-de-Clermont
Le viaduc et le village de Monestier-de-Clermont.
Le viaduc et le village de Monestier-de-Clermont.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Monestier-de-Clermont
Intercommunalité Communauté de communes du Trièves
Maire
Mandat
René Chalvin
2014-2020
Code postal 38650
Code commune 38242
Démographie
Population
municipale
1 313 hab. (2011)
Densité 241 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 04″ N 5° 38′ 10″ E / 44.9177777778, 5.6361111111144° 55′ 04″ Nord 5° 38′ 10″ Est / 44.9177777778, 5.63611111111  
Altitude Min. 679 m – Max. 1 070 m
Superficie 5,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative d'Isère
City locator 14.svg
Monestier-de-Clermont

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique d'Isère
City locator 14.svg
Monestier-de-Clermont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Monestier-de-Clermont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Monestier-de-Clermont

Monestier-de-Clermont est une commune française située dans le département de l'Isère (en Dauphiné) et la région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le viaduc autoroutier aperçu depuis le Pas du Serpaton, dominant Gresse-en-Vercors.
La gare.

Le village de Monestier-de-Clermont, chef-lieu de canton situé à une altitude de 846 m, est la porte du Trièves, en dessous du col du Fau.

Monestier-de-Clermont est accessible par :

  • la D1075 en venant de Grenoble ou de Sisteron ;
  • le TER Rhône-Alpes, sur la Ligne des Alpes, depuis Grenoble en 45 minutes ou Gap/Veynes en h 30 environ, avec 15 aller-retour par jour (dont 6 aller-retour au départ/arrivée de Clelles-Mens) ;
  • la ligne Transisère attribué aux autocars Grindler, ligne N°4500, au départ de Grenoble en direction de Monestier-de-Clermont/Clelles/Mens en passant par Vif, St Martin de la Cluze, Avignonet, Sinard, Monestier-de-Clermont, Clelles Gare, Clelles Village, Mens en maximum h 30 selon les horaires empruntés ;
  • l'autoroute A51 depuis Grenoble.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Monestier de Clermont portait avant le nom de "Monasterium de Clermontis", on peut trouver quelques restes du monastère sur les hauteurs de Monestier, au-dessus de la ferme Petit Jacques et du Garage des Alpes/Station Total.

  • L'arrivée de l'autoroute A51 a bouleversé le paysage, elle dessert maintenant le tronçon entre Grenoble et le col du Fau.
  • Le centre du village est maintenant dévié entre l'ancienne place du marché et la maison médicale, ce qui facilite l'accès au centre ville pour les piétons et le stationnement résidentiel. Le rétrécissement n'est plus un problème d'actualité.
  • Les camions sont interdits à la traversée en transit des communes de Monestier et celle de Vif, depuis l'ouverture de l'autoroute, la circulation sur la RD 1075 est autorisé aux camions de plus de 7,5T, seulement s'ils ne sont pas en transit.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
années 1980[réf. nécessaire] 2001 le Chabuel SE  
2001 2014 Mme Villard SE - style="vertical-align: top" 2014 en cours Chalvin   - Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 313 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
547 569 548 568 752 787 837 855 902
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
860 810 784 370 830 779 709 631 606
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
574 571 527 579 606 623 658 653 805
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
905 787 726 736 905 921 1 104 1 156 1 313
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Le marché a lieu tous les dimanches matins de 6h à 14 h dans la Grande rue, dans le sens unique au cœur du village. En cas de forte chute de neige, le marché s'installe sur l'ancienne place du marché.

Secteur tertiaire ou activités de service[modifier | modifier le code]

  • Camping municipal,
  • Déchèterie intercommunale
  • La Direction Départementale de l'Équipement.
  • La gendarmerie de Monestier-de-Clermont.
  • La caserne des sapeurs-pompiers, au début de l'accès à la route de Gresse-en-Vercors, qui est aussi l'entrée de la petite déviation.
  • La poste
  • L'âge d'or (maison de retraite)

Population et société[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École maternelle et primaire, collège,

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le Mémorial du col du-Fau.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château est démantelé à la fin du XVIe siècle.

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

  • Le Granjou, centre socioculturel intercommunal, appartenant à la Communauté de communes du canton de Monestier-de-Clermont.
  • Piscine municipale
  • Bibliothèque
  • Une salle des associations
  • Une salle jeunes, à proximité de la mairie
  • Un Syndicat d'Initiative, à proximité de la mairie
  • Salle polyvalente,
  • Gymnase,
  • Un terrain de rugby, un terrain de foot et un terrain de boules de pétanque.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Le Parc Louis Samuel

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Léothaud (1875-1957), médecin-colonel, Chevalier de la Légion d'honneur en 1917, est né dans cette commune, décédé et inhumé à Florence (Italie). Il est l'auteur de la thèse de médecine : "De l'ablation simultanée du calcaneum et de l'astragale..." (Bnf, catalogue général). Dossier au SHD de Vincennes.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Monestier-de-Clermont Blason D'azur à la montagne de sinople et au monastère du lieu d'argent essoré d'or, mouvant des flancs et posé sur une terrasse aussi de sinople, brochant sur le tout
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]