Moneses uniflora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pyrole à une fleur, Monésès uniflore

Moneses uniflora, la pirole ou pyrole à une fleur, aussi appelée la monésès uniflore (Canada[1]), est une plante de la famille des Pyrolaceae maintenant considérée comme sous-famille des Ericaceae, que l’on trouve surtout dans les forêts de résineux humides.

Description[modifier | modifier le code]

Il s’agit d’une herbacée pluriannuelle, qui survit grâce à son rhizome souterrain fin et ramifié. Les feuilles rondes sont en rosette basale, suborbiculaires, toujours vertes et brillantes, d’un diamètre de 1 à 2 cm. Le pétiole est, au maximum d’une longueur égale au diamètre de la feuille. Celle-ci est denticulée. Il n’y a qu’une seule fleur par rosette, la fleur terminale est penchée, odorante, portée sur une tige de 5 à 10 cm. A environ 1 cm sous la fleur, se trouvent une ou deux feuilles lancéolées. La corolle a un diamètre de 1,5 à 2 cm. Les pétales blancs, un peu fripés, sont très étalés dans un plan. Les sépales ovales, libres, sont blanc-verdâtre. La floraison a lieu de mai à octobre.

Répartition[modifier | modifier le code]

C'est une espèce répandue dans l’ensemble de l’hémisphère nord (de l’Espagne jusqu’au Japon et en Amérique du Nord). Elle croît dans les régions fraîches et tempérées, et dans les montagnes des régions plus chaudes (par exemple en Amérique du Nord, des Montagnes Rocheuses jusqu’au Nouveau Mexique). Elle pousse surtout dans les forêts humides de résineux dans des endroits ombragés, parmi les mousses. La sylviculture des pins a entraîné son expansion dans toute l’Europe.

Classification[modifier | modifier le code]

À l’origine, cette pyrole fut placée dans le genre Pyrola. Ce nom est encore employé de temps en temps. La nouvelle classification officielle la place dans le genre Moneses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luc Brouillet et al., « Moneses uniflora (Linnaeus) A. Gray », sur VASCAN, la Base de données des plantes vasculaires du Canada,‎ 2010+ (consulté le 6 juin 2011)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Traduction de l'article de la Wikipédia allemande
  • Flora Helvetica

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :