Mondeca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mondeca est un éditeur français de logiciel basé à Paris, spécialisé dans la gestion d'ontologies et le web sémantique[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La société a été créée en 1999[3] par Jean Delahousse et David Giblas[4].

Le nom de l'entreprise provient d'un endroit appelé Mont des Cats, lieu d'une abbaye cistercienne située en Flandre française, connue aussi pour sa production de fromage. Le nom fait référence à l'univers de Marguerite Yourcenar, et à une région de longue tradition de publication, d'enseignement et de liberté intellectuelle.

Activité[modifier | modifier le code]

Les solutions de Mondeca permettent de modéliser et décrire la connaissance des organisations pour améliorer la recherche et l'accès à l'information pertinente, gérer et produire le graphe de représentation de ces données et centraliser la gestion du référentiel[5].

Mondeca développe et distribue le logiciel Intelligent Topic Manager - ITM - pour la gestion des référentiels (Terminologies, Taxonomies, Thésaurus, Bases de connaissances, Dictionnaires de métadonnées). ITM est un logiciel ouvert, fondé sur les standards du Web Sémantique : XML, URI, RDF, SKOS, OWL, API et Web Services[4].

Smart Content Factory (solution modulaire) est une solution innovante pour l'automatisation de l'annotation et l'enrichissement documentaire, la catégorisation et classification des contenus[6].

Mondeca est présente dans le domaine du Knowledge management[7].

La société est par ailleurs présente au sein du W3C Consortium dans le groupe ayant pour activité la normalisation des outils sémantiques pour internet[8].

Mondeca fonde en mars 2014 avec l'INRIA, Atos, l'IGN, l'INSEE, EURECOM, le LIRMM et la Fing l'association Datalift. Cette association est destinée à gérer le devenir du projet du même nom. Celui-ci a donné naissance à une plateforme open-source intégrée de web sémantique[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mathieu Peraste, « Largillière Finance conseille des investisseurs privés dans l’acquisition de la société Mondeca », sur finactu.fr,‎ 16 décembre 2013 (consulté le 17 octobre 2014).
  2. http://www.societe.com/societe/mondeca-423318971.html
  3. « Mondeca met le Web sémantique au service de l'organisation des connaissances », Journal du net,‎ 19 novembre 2001 (consulté le 9 octobre 2014)
  4. a et b Jean-Pierre Frigo, « ITM, de Mondeca, s'attaque à l'intelligence de contenu », 01net.com,‎ 1 mrs 2002 (consulté le 9 octobre 2014)
  5. Christophe Dupont, « Une vague d'intelligence dans la gestion de contenu », 01net.com,‎ 15 avril 2002 (consulté le 9 octobre 2014)
  6. http://www.mondeca.com/fr/Produits/Smart-Content-Factory
  7. Frédéric Bordage, « Le web sémantique automatise la gestion du savoir », 01net.com,‎ 15 avril 2005 (consulté le 9 octobre 2014)
  8. « Mondeca ITM », W3C (consulté le 9 octobre 2014)
  9. Marie Jung, « Datalift, une plateforme pour se lancer dans le web sémantique », 01net.com,‎ 31 mars 2014 (consulté le 9 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site web
  • Geograph : Une intiative en partenariat avec Dydra et Geonames pour un SPARQL endpoint de données géographiques