Monastère de la Grande Laure de l'Athos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère de la Grande Laure
de l'Athos
Image illustrative de l'article Monastère de la Grande Laure de l'Athos
Un bâtiment du monastère
Présentation
Culte orthodoxe
Type Monastère
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
République autonome Mont Athos
Coordonnées 40° 10′ 16″ N 24° 22′ 58″ E / 40.171083, 24.382822 ()40° 10′ 16″ Nord 24° 22′ 58″ Est / 40.171083, 24.382822 ()  

Géolocalisation sur la carte : République monastique du mont Athos

(Voir situation sur carte : République monastique du mont Athos)
Monastère de la Grande Laurede l'Athos

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Monastère de la Grande Laurede l'Athos

Le monastère de la Grande Laure (en grec : Μονή Μεγίστης Λαύρας, Moní Meyístis Lávras) ou Grande Laure de saint Athanase est le plus grand et le plus ancien des vingt monastères orthodoxes de la République monastique du Mont Athos dont il occupe la première place dans le classement hiérarchique.

Situé à l'extrémité sud-est de la péninsule, il est dédié à saint Athanase l'Athonite, le fondateur du monastère, le premier de la République monastique, dont la fête votive est le 5 juillet (18 juillet).

La skite roumanophone du Prodrome, ainsi que les skites hellénophones de Kapsokalyvia, de la Grande Sainte Anne et de la Petite Sainte-Anne sont placés sous sa dépendance.

En 2000, il comptait 362 moines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère a été fondé en 963 par saint Athanase l'Athonite, avec l’aide de l'empereur Nicéphore II Phocas.

Architecture[modifier | modifier le code]

Un autre bâtiment du monastère

Le monastère est construit sous la forme d'une petite ville médiévale fortifiée, cernée d'une enceinte comportant quinze tours, à l'intérieur de laquelle se trouvent 37 chapelles.
Le catholicon (l'église principale), a été parmi les premiers édifices construits. Il s'agit d'une église en dôme à quatre colonnes, qui a été modifiée au fil du temps pour arriver à la forme d'une croix. L'édifice a été initialement dédiée à l'Annonciation de la Sainte Mère de Dieu, mais au XVe siècle la dédicace est passée à Saint-Athanase, dont le tombeau est situé dans la « chapelle des Quarante martyrs » qui se trouve à côté du narthex.

Face au catholicon, se trouve un cyprès qui aurait été planté par saint Athanase lui-même, l'année de la fondation du monastère en 963.

Patrimoine artistique[modifier | modifier le code]

La bibliothèque du monastère contient 2 046 manuscrits, 165 codex et 30 000 livres imprimés.

Manuscrits:

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]