Monastère de l'Incarnation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère de l'Incarnation
Image illustrative de l'article Monastère de l'Incarnation
Façade principale
Présentation
Nom local Real Monasterio de la Encarnación
Culte Catholicisme
Début de la construction 1611
Fin des travaux 1616
Architecte Alberto de la Madre de Dios
Style dominant Architecture baroque
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Ville Madrid
Coordonnées 40° 25′ 11.64″ N 3° 42′ 41.32″ O / 40.4199, -3.711477840° 25′ 11.64″ Nord 3° 42′ 41.32″ Ouest / 40.4199, -3.7114778  

Géolocalisation sur la carte : Madrid

(Voir situation sur carte : Madrid)
Monastère de l'Incarnation

Le Monastère de l'Incarnation est un monument de Madrid.

Histoire[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Il avait vu le jour en tant que béguinage fondé par Doña Elvira González de Medina en 1478 à côté de la porte de San Vicente et fut transféré peu après dans l'ancienne rue du Lomo. En 1510, alors que Doña Beatriz de Guiera en était prieure, il fut transféré à son emplacement actuel et abrita des religieuses ayant prononcé leurs vœux.

Lorsque Thérèse de Cepeda entra dans l'ordre du Carmen sans autorisation paternelle, le monastère était l'un des plus peuplés de la ville : il possédait un nombre considérable de biens et, comme dans beaucoup d'autres, la vie de couvent n'était pas rigoureuse et il existait des différences sociales très marquées entre les nonnes.

À l'Incarnation, Thérèse reçoit le conseils de Francisco de Borja, de Jean de la Croix et de Pierre d'Alcantara. C'est à partir de là qu'est préparée la Réforme du Carmel.

Conservation[modifier | modifier le code]

Il y a là un musée thérésien.

Une des œuvres les plus remarquables est un dessin réalisé par Jean de la Croix représentant un Christ en Croix.

Liens externes[modifier | modifier le code]