Monastère de Cozia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frésque murale au monastère de Cozia
monastère de Cozia timbre Posta Romana, 1968

Le Monastère de Cozia, érigé par Mircea cel Bătrân en 1388, lieu d'accueil de sa tombe, est un des monuments les plus remarquables de l'art national médiéval en Roumanie.

L'apparence du bâtiment fut modifiée à l'époque de Neagoe Basarab (1517), Șerban Cantacuzino et de Constantin Brâncoveanu (1707), qui ajoutèrent une véranda, une nouvelle fontaine, une chapelle et une tour de garde en complément de son architecture initiale dans le style brancovien.

Les décorations des facettes murales avec des rosettes en pierre originales et des cadres montrent l'influence du style byzantin primitif.

L'église de l'hôpital 'bolnița' (1543) est particulièrement remarquable du fait de ses fresques intérieures particulièrement bien conservées comme celle représentant le portrait du souverain Mircea cel Bătrân et de ses fils.

Le monastère fut décoré de fresques peintes entre 1390 et 1931. Quelques-unes des fresques d'origine datant de (1390) sont dans un état de conservation convenable.

Le monastère comprend un musée exposant des œuvres anciennes : de vieux manuscripts, des broderies et des objets de culte.

Liens externes[modifier | modifier le code]