Monastère d'Esphigmenou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère d'Esphigmenou
Image illustrative de l'article Monastère d'Esphigmenou
Le monastère d'Esphigmenou
Présentation
Culte orthodoxe
Type Monastère
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
République autonome Mont Athos
Coordonnées 40° 21′ 10″ N 24° 08′ 17″ E / 40.352689, 24.138053 ()40° 21′ 10″ Nord 24° 08′ 17″ Est / 40.352689, 24.138053 ()  

Géolocalisation sur la carte : République monastique du mont Athos

(Voir situation sur carte : République monastique du mont Athos)
Monastère d'Esphigmenou

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Monastère d'Esphigmenou

Le monastère d'Esphigmenou (en grec : Εσφιγμένου) est un des vingt monastères orthodoxes de la République monastique du Mont Athos, dont il occupe la 18e place dans le classement hiérarchique.

Il est situé au nord-est de la péninsule, et est dédié à l'Ascension du Seigneur.

En 1990, il comptait 42 moines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère dans sa forme actuelle a été fondé au Xe-XIe siècle. Une tradition athonite fait part d'une première fondation au Ve siècle.

Un conflit oppose la communauté monastique et le patriarche œcuménique qui est l'autorité religieuse suprême du Mont Athos depuis le Moyen Âge. Les moines, vieux-calendaristes, lui reprochent ses initiatives œcuméniques. Le monastère d'Esfigmenou s'est séparé de facto du reste de l'Église en refusant de commémorer le Patriarche de Constantinople dont dépendent les monastères du Mont Athos après que celui-ci (le Patriarche Athenagoras) a rencontré le Pape dans les années 1960. Depuis, un schisme perdure à Esfimenou. En décembre 2002 une décision d'évacuation des moines a été prise. Une nouvelle communauté a été constituée avec l'accord des 19 autres monastères mais les moines réfractaires refusent de partir et font appel auprès de la cour suprême administrative de Grèce. En novembre 2005, la cour a rejeté l'appel et a rappelé l'autorité spirituelle du patriarche. Néanmoins les moines n'ont jamais été expulsés.

Patrimoine artistique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]