Monastère Saint-Jean Bigorski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère Saint-Jean Bigorski
Манастир Свети Јован Бигорски
Vue de l'église
Vue de l'église
Présentation
Culte Orthodoxie
Type Monastère
Rattachement Église orthodoxe macédonienne
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XIXe siècle
Style dominant Architecture byzantine
Géographie
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Commune Mavrovo et Rostoucha
Coordonnées 41° 37′ 10″ N 20° 36′ 30″ E / 41.6194, 20.608241° 37′ 10″ Nord 20° 36′ 30″ Est / 41.6194, 20.6082  

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

(Voir situation sur carte : Macédoine)
Monastère Saint-Jean BigorskiМанастир Свети Јован Бигорски

Le Monastère Saint-Jean Bigorski (macédonien : Свети Јован Бигорски) est un monastère orthodoxe situé dans l'ouest de la République de Macédoine, dans la municipalité de Mavrovo et Rostoucha. L'église du monastère est dédiée à Saint Jean-Baptiste et « Bigorski » vient du mot macédonien « bigor » qui signifie tuf, pierre avec laquelle le monastère est construit. Le monastère est composé d'une église, d'un ossuaire, d'une tour de défense, de bâtiments conventuels et d'une maison pour les visiteurs, construite récemment[1]. Il se trouve sur les pentes du mont Bistra, près d'une rivière et dans un environnement de forêts[2].

Selon des textes qui y sont conservés, le monastère a été fondé en 1020 puis attaqué par les Turcs au XVIe siècle. La reconstruction ne commence qu'en 1743. De 1812 à 1825, l'ensemble est considérablement agrandi[1]. Il a été victime d'un incendie en 2009, qui a notamment touché la bibliothèque et le réfectoire. Il n'a pas fait de victimes et les moines ont pu sauver les objets les plus précieux[3].

Le monastère est réputé pour son iconostase en bois sculpté réalisé entre 1829 et 1835 et pour son icône de Saint-Jean Baptiste qui aurait des propriétés miraculeuses. Selon la légende, elle aurait été découverte flottant dans la rivière voisine par le fondateur du monastère. Lors de l'attaque turque, elle aurait disparu puis serait revenue sans aide humaine. Cette icône représente le Saint avec trois mains, l'une d'entre-elles est censée aider les couples stériles[1]. Le monastère possède enfin des reliques de Saint-Jean Baptiste[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Site de la municipalité de Gostivar - Saint-Jean Bigorski
  2. a et b (en) Office du tourisme macédonien - Saint-Jean Bigorski
  3. (en) Agence d'Information macédonienne - Old part of monastery "St.Jovan Bigorski" burnt to the ground