Monastère Saint-Alexandre-Nevski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

59° 55′ 16″ N 30° 23′ 17″ E / 59.921, 30.388 ()

Vue actuelle du monastère
Une vue sur le monastère, peinte au début du XIXe siècle

Le monastère de la Sainte-Trinité-Alexandre-Nevski, à Saint-Pétersbourg, a été fondé par Pierre le Grand en 1710 sur la Perspective Nevski à Saint-Pétersbourg, pour abriter les reliques de saint Alexandre Nevski, protecteur de la nouvelle capitale de la Russie. Ces reliques seront transférées depuis Vladimir le 30 août 1724.

Le monastère prend alors le titre de « laure » pour que Saint-Pétersbourg n'ait rien à envier ni à Kiev, ni à Moscou. Il manifeste la volonté d'enraciner la nouvelle capitale dans le prestigieux passé de la « sainte Russie ».

Il y a trois cimetières qui dépendent de la laure : le cimetière Saint-Lazare qui abrite les sépultures de personnages célèbres, le cimetière Saint-Nicolas (Nikolskoïe) qui abrite les sépultures de personnages de l'aristocratie de l'Ancien Régime et celle (2000) du maire Anatoly Sobtchak, et le troisième, le cimetière Tikhvine, qui abrite celles de personnalités des arts et des lettres, comme Tchaïkovski, Borodine, Glinka, ou Petipa.

Cimetière Saint-Lazare[modifier | modifier le code]

Le cimetière Saint-Lazare (Lazarevskoïe) attenant à la laure abrite les tombeaux de personnages célèbres dont le tombeau du mathématicien suisse Leonhard Euler, qui passa une grande partie de sa vie en Russie à la cour de l'impératrice Catherine II, et celui de Jean-François Thomas de Thomon, architecte français de la Russie impériale, ou encore celui du comte de Witte.

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]