Mon frère est fils unique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mon frère est fils unique est un film italien de Daniele Luchetti sorti au cinéma en 2007, inspiré du roman Il fasciocomunista d'Antonio Pennacchi (2003). Ce film a été présenté au festival de Cannes 2007 au cours duquel il a rencontré un succès non négligeable. Ce film est intéressant d'un point de vue culturel car il aborde des thèmes tels que le fascisme et le communisme qui ont eu une importance considérable dans l'Italie du XXe siècle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le temps du film a lieu entre les années 1960 et 1970. C'est l'histoire de deux frères, Antonio, surnommé Accio (Elio Germano), et Manrico (Riccardo Scamarcio).

Accio qui est âgé de douze ans, entre en séminaire. Mais il se rend compte assez tôt que le séminaire n'est pas pour lui et il décide de retourner à Latina (une ville nouvelle créée sous Mussolini) auprès de ses parents. Dès lors, les conflits familiaux commencent à s'instaurer. Accio fait la connaissance d'un marchand ambulant qui vend des tables. Celui-ci le fait adhérer au fascisme. Accio finit par s'inscrire au parti néofasciste Mouvement social italien. Ses choix politiques ne font qu'amplifier la mésentente avec sa famille et en particulier avec son frère aîné Manrico. Ce dernier, qui est impliqué dans la lutte des ouvriers, travaille dans une entreprise et adhère au parti communiste. Il organise souvent des grèves et des manifestations et se heurte avec Accio et les partisans du fascisme qui s'oppose au communisme. Manrico entretient une relation avec une femme de son parti, Francesca. Les deux frères sont amoureux de la même femme même si Accio ne crée qu'une simple amitié avec celle-ci.

Quand Mario décide de brûler la voiture de Manrico, Accio commence à se détourner de ses compagnons et à s'éloigner du fascisme en l'empêchant de commettre cet acte. Il décide de rompre avec tout ce qui le liait au parti, quand, à l'occasion d'un concert organisé par le Mouvement communiste révolutionnaire (une organisation d'extrême-gauche), un groupe de fascistes fait irruption dans la salle. Plus tard, quand Accio assiste à la mort de Mario qui est en réalité victime d'une crise cardiaque, il coupe les ponts avec son frère Manrico. Accio s'enfuit et est accueilli par des amis de Manrico dans le Piémont. Après avoir passé un an dans cette région séparé de ses proches, Francesca le contacte et lui demande de s'occuper de son fils qu'elle a eu avec Manrico qui ne s'est pas montré depuis deux ans. Accio refuse de lui venir en aide et reste pendant plus d'un an sans nouvelles de son frère et Francesca. Un jour, Accio reçoit un appel de son frère qui lui demande de le rejoindre à Turin avec l'argent que Manrico avait volé quelques années auparavant en tirant sur son employeur. Une fois arrivé à Turin, Accio décide d'appeler Francesca. Celle-ci raccroche immédiatement le téléphone mais il est déjà trop tard car la police, qui est à la recherche de Manrico, a réussi à intercepter l'appel. Après une brève poursuite, Manrico se fait tuer par deux policiers et Francesca est arrêtée.

Accio retourne à Latina avec Amedeo et retrouve sa famille. Une nuit, il fait irruption dans la mairie à la recherche d'un fascicule sur les personnes qui sont bénéficiaires des maisons populaires. Il appelle les personnes concernées, y compris leur famille, et les incite à occuper les nouvelles maisons.

À la fin du film, on retrouve Accio qui regarde le coucher du soleil sur la terrasse de sa nouvelle maison avec un sourire aux lèvres. Finalement, Accio retrouve la sérénité sans avoir eu recours au fascisme et au communisme mais en suivant son rêve d'enfance qui est d'aider les plus démunis.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Ce film a remporté cinq Prix David di Donatello en 2007 : meilleur scénario, meilleur premier rôle masculin (Elio Germano), meilleur second rôle féminin (Angela Finocchiaro), montage et son.

Il a également reçu un prix comme étant le meilleur film italien dans la sixième édition des Italian Online Movie Awards et le Globe d'or de la presse étrangère en Italie comme meilleur film.

Liens externes[modifier | modifier le code]