Mon cœur s'ouvre à ta voix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samson and Delilah
Gerard van Honthorst, 1615

Mon cœur s'ouvre à ta voix est un air mezzo-soprano populaire de l'opéra de Camille Saint-Saëns, Samson et Dalila. Il est chanté par Dalila dans l’acte II lorsqu’elle tente de séduire Samson pour qu'il lui révèle le secret de sa puissance[1]. Dans la version actuelle de l’opéra, Dalila répond aux mots de Samson : « Dalila ! Dalila ! Je t’aime !» qu’il répète entre le premier et le second couplet de l’air.

Air et paroles[modifier | modifier le code]

Mon cœur s’ouvre à ta voix,
Comme s’ouvrent les fleurs
Aux baisers de l'aurore !
Mais, ô mon bien-aimé,
Pour mieux sécher mes pleurs,
Que ta voix parle encore !
Dis-moi qu’à Dalila
Tu reviens pour jamais,
Redis à ma tendresse
Les serments d’autrefois,
Ces serments que j’aimais !
Ah! réponds à ma tendresse !
Verse-moi, verse-moi l’ivresse !

Ainsi qu’on voit des blés
Les épis onduler
Sous la brise légère,
Ainsi frémit mon cœur,
Prêt à se consoler,
À ta voix qui m’est chère !
La flèche est moins rapide
À porter le trépas,
Que ne l’est ton amante
À voler dans tes bras !
Ah ! réponds à ma tendresse !
Verse-moi, verse-moi l’ivresse !

Inspirations et références[modifier | modifier le code]

En 2009, le groupe britannique Muse a repris en partie l'air Mon cœur s'ouvre à ta voix sur la 8e piste de l’album The Resistance, intitulée I Belong to You (+Mon cœur s'ouvre à ta voix). Des versions remaniées ont été utilisées dans des films ou diffusées à la radio, souvent écourtées de l'extrait d'opéra.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Freeman, John W. Synopsis: Samson et Dalila, Metropolitan Opera. Accessed 16 February 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]