Mon Repos (Corfou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mon Repos.

39° 36′ 22″ N 19° 55′ 33″ E / 39.6061, 19.9258

Le palais de 'Mon Repos', façade principale (façade nord)
Le palais de 'Mon Repos', façade est, tournée vers la mer

Mon Repos (aujourd'hui Musée Archéologique de Paleopolis) est un palais de la famille royale grecque situé dans l’île de Corfou. Construit en 1831, il se trouve en haut d’une colline, dans le centre archéologique de Corfou, et occupe probablement le site de l’ancienne Corcyre.

Le palais de Mon Repos est construit par le gouverneur britannique des Îles ioniennes, sir Frederick Adam, pour sa femme. Mais, une fois Adam nommé gouverneur de Madras en 1832, Mon Repos est transformé en résidence d’été pour les représentants de Londres.

Après l’annexion des Îles ioniennes par le royaume de Grèce en 1864, le palais est racheté par le roi Georges Ier qui le nomme Mon Repos. La famille royale s’y rend régulièrement l’été et plusieurs descendants du roi y voient le jour : le prince Georges en 1869, la princesse Alexandra en 1870, le prince Philippe (futur duc d’Édimbourg) en 1921 et la princesse Alexia en 1965. C’est également à Mon Repos que se marient la princesse Marie et le grand-duc Georges Mikhaïlovitch de Russie en 1900.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Mon Repos est occupé par les Italiens et devient la résidence du gouverneur des îles ioniennes, Parini.

Après l’exil de la famille royale grecque en 1967, le palais est abandonné puis confisqué par le gouvernement grec en 1994. L’ex-roi Constantin II de Grèce essaie alors de le récupérer en portant plainte contre son pays devant la Cour européenne des droits de l’homme mais la Cour oblige la république hellénique à dédommager l’ancien souverain et non à lui rendre ses propriétés.

Aujourd’hui, Mon Repos est un musée qui abrite des trésors archéologiques des Îles Ioniennes.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :