Mommenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mommenheim (Allemagne)
Mommenheim
Image illustrative de l'article Mommenheim
Blason de Mommenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Arrondissement Strasbourg-Campagne
Canton Brumath
Intercommunalité C.C. de la région de Brumath
Maire
Mandat
Francis Wolf
2008-2014
Code postal 67670
Code commune 67301
Démographie
Gentilé Mommenheimois
Population
municipale
1 772 hab. (2011)
Densité 217 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 30″ N 7° 38′ 42″ E / 48.758333, 7.645 ()48° 45′ 30″ Nord 7° 38′ 42″ Est / 48.758333, 7.645 ()  
Altitude Min. 146 m – Max. 192 m
Superficie 8,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Mommenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Mommenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mommenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mommenheim
Un quartier de la commune en hiver (début janvier).

Mommenheim est une commune française, située dans le département du Bas-Rhin en région Alsace. Ses habitants se nomment les Mommenheimois.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Mommenheim se situe a une altitude de 160 mètres environ, et s'étend sur une superficie de 8,1 km2. Le village est situé dans la vallée de la Zorn, sur la RD 421. Mommenheim se trouve également à la jonction de deux lignes de chemin de fer: la ligne Strasbourg- Sarreguemines et Strasbourg - Saverne. 60 000 trains transitent chaque année par Mommenheim.

Situé à proximité d'une entrée d'autoroute (A4), Mommenheim est traversé chaque jour par près de 15 000 véhicules, dont 1500 poids-lourds. Ce chiffre est dû à la présence d'un péage autoroutier sur la commune de Schwindratzheim qui entraine le report massif des véhicules sur la RD 421. Depuis 2011 un arrêté préfectoral interdit la circulation des poids lourds d'un tonnage supérieur à 7,5 tonnes sur la commune ainsi que sur les communes voisines de Schwindratzheim et Hochfelden.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Mommenheim

Les armes de Mommenheim se blasonnent ainsi :
« De gueules à la croix d'argent. »[1],[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
vers An IX vers 1806 Laugel Antoni    
vers 1807 vers 1823 Schifferstein Antoine   meunier
vers 1824 1830 Schifferstein Joseph   meunier
1830 1837 Cunrath Antoine    
1837 1862 Schifferstein Joseph   meunier
1862 1862 Lorentz François Joseph   adjoint au maire et maire par intérim
1863 1876 Ohl Thiébaut (Theobald en allemand)    
1876 1880 Ammann Franz Anton    
1880  ? Steinmetz    
    Kapps vers 1920    
    Gnaedig Alphonse dans les années 1980    
mars 2001 mars 2008 Hubert Steinmetz    
mars 2008 en cours Francis Wolf[3]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 772 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
721 780 881 1 186 1 267 1 402 1 280 1 341 1 411
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 272 1 223 1 226 1 163 1 087 1 151 1 105 1 068 1 137
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 160 1 180 1 150 1 086 1 172 1 158 1 229 1 214 1 180
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 315 1 410 1 602 1 621 1 702 1 751 1 813 1 803 1 768
2011 - - - - - - - -
1 772 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5])
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Villages disparus autour de Mommenheim[modifier | modifier le code]

  • Blieningen. Ce village a disparu lors du Moyen Âge, à une date inconnue. Il se situait entre Mommenheim et Wahlenheim au lieu-dit « Bluehning ». Ne doit pas être confondu avec le village disparu de Blieningen à Mackwiller.
  • Heingenheim. Ce lieu apparait en l'an 804 sous le nom de Heinheim. Le lieu-dit « Heinenmatten » qui se situe à 1,5 km au nord-ouest de Mommenheim, entre le Minversheimerbach et la voie ferrée, dérive sans doute de Heingenheim. Durant le XIIIe siècle, sur le finage de Mommenheim, apparaissent en effet les lieux-dits suivants : Heingenheim im Loch, Heingenheim Bach, Heingenheim Feld.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Zadoc Kahn (18 février 1839, Mommenheim (Bas-Rhin) - 8 décembre 1905, Paris), fut Grand Rabbin de France de 1889 à sa mort en 1905.
  • Joseph Wiener, né à Mommenheim le 13 novembre 1870 et déporté de France vers Auschwitz où il meurt, en 1943. Il était le grand rabbin de Belgique.
  • Léonard Specht, né le 16 avril 1954 à Mommenheim. Footballeur (défenseur), a joué au Racing Club de Strasbourg et au Football Club des Girondins de Bordeaux. Il a également été sélectionné 18 fois en équipe de France A (1 but). A été nommé Président du Racing Club de Strasbourg en juin 2009, succédant à Philippe Ginestet, démissionnaire. Le 12 août 2009, lors d'un Conseil d'Administration Extraordinaire, il annonce sa démission du RC Strasbourg.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Mommenheim est jumelée avec [9]:

  • Drapeau de l'Allemagne Vimbuch (Allemagne) depuis 2004. En 1973, Vimbuch a été rattaché à Bühl dans le cadre des réformes des communes allemandes et est ainsi devenu un 'quartier' de la ville.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]