Moment sismique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moment.

Le moment sismique est une mesure de l'énergie d'un séisme. Depuis les années 1960, les sismologues préfèrent cette mesure à la magnitude sismique car le moment sismique est directement lié aux paramètres de la source sismique.

Ce concept est introduit par Vvedenskaya en 1956[1] et repris ensuite par Keiiti Aki[2]. Puisqu'un tremblement de terre observé à grande distance (là où le séisme peut être assimilé à un point dans l'espace) a une émission d'énergie comparable à celui d'un double couple de forces, sa grandeur peut être définie par un moment, souvent noté M_{0}.

Ce moment est relié à la source par la relation :

M_{0}=\mu S \Delta u

\mu est la rigidité du milieu, S est la surface rompue durant le séisme et \Delta u est le déplacement moyen ayant eu lieu sur la faille. L'unité de mesure est donc le newton-mètre (N.m) dans le système international. Souvent, principalement dans les pays anglophones, cette mesure est donnée en dyn.cm (1 N.m = 107 dyn.cm).

En 1977, Hiroo Kanamori[3] établit la relation empirique entre magnitude et moment sismique : \log_{10}(M_0)=1.5M_w+6.07 (le moment est exprimé en N.m). Lorsque la magnitude du séisme est déduite du moment, on parle de magnitude de moment.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vvendenskaya, A. V. (1956). The determination of displacement fields by means of dislocation theory, Izvestia Akad. Nauk. S.S.S.R. Ser. Geofiz., 227–284.
  2. Aki K. (1966).Generation and propagation of G waves from the Niigata earthquake of June 16, 1964. 2. Estimation of earthquake moment, released energy and stress-strain drop from G wave spectrum. Bulletin of the Earthquake Research Institute, 44, pp 23-88
  3. Kanamori, H. (1977). The energy release in great earthquakes, J. Geophys. Res., 82, 2981–2987.