Moment de London

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le moment de London est un phénomène de mécanique quantique par lequel un supraconducteur en rotation génère un champ magnétique dont l'axe s'aligne exactement avec l'axe de rotation. Le terme peut aussi faire référence au moment magnétique d'une rotation quelconque d'un supraconducteur quelconque, causé par le saut des électrons lors de la rotation de l'objet.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette désignation, en l'honneur du physicien (allemand) Fritz London, appelle la notion de moment, telle celle du moment magnétique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]