Mokk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Moks)
Aller à : navigation, rechercher

Mokk, Mokq, Mokk’ (en arménien Մոկք) ou Moks, également connue comme Moxoène, est la cinquième province du royaume d'Arménie selon Anania de Shirak[1]. Son territoire est aujourd'hui inclus dans la province de Van en Turquie et correspond au district de Bahçesaray.

Districts[modifier | modifier le code]

Les quinze provinces de l'Arménie historique, avec Mokk au sud du lac de Van.

La province se compose de neuf districts ou cantons (gavar, գավառ)[2] :

  • Išayr (Իշայր) ;
  • Miws Išayr (Մյուս Իշայր) ;
  • Išoc’ Gavaṙ (Իշոց Գավառ) ;
  • Aṙuenic’ jor (Առվենից ձոր) ;
  • Miǰa (Միջա) ;
  • Mokk’ Aṙanjnak (Մոկք Առանձնակ) ;
  • Ark’ayic’ gavaṙ (Արքայից գավառ) ;
  • Argastovit (Արգաստովիտ) ;
  • J̌ermajor (Ջերմաձոր).

Souverains[modifier | modifier le code]

La région est gouvernée au Ve siècle par une famille de nakharark, les Mokqatsi. Du IXe au Xe siècle, elle revient à une lignée cadette des Bagratides :

  • Mushel Bagratouni, 855-896 ;
  • Grigor Bagratouni, 896-918 ;
  • Desconeguts, 918-970 ;
  • Zaphranik, ca. 975.

Au début du Xe siècle, ces dynastes deviennent des vassaux de Gagik Ier de Vaspourakan[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat,‎ 2007, 991 p. (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 43.
  2. (en) Robert H. Hewsen, Armenia: A historical Atlas, The University of Chicago Press, Chicago et Londres, 2001 (ISBN 0-226-33228-4), p. 102.
  3. Dédéyan 2007, p. 276.