Moiré automnal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moiré.

Erebia neoridas

Le Moiré automnal (Erebia neoridas) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia neoridas a été nommé par Jean-Baptiste Alphonse Dechauffour de Boisduval en 1828[1]

Synonyme : Erebia sibyllina Verity, 1913[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré automnal se nomme Autumn Ringlet en anglais[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré automnal est un petit papillon marron foncé à large bande postdiscale orange coupée de nervures, avec des ocelles géminés pupillés de blanc à l'apex de l'aile antérieure et un autre en e2, alors qu'aux postérieures la bande postdiscale est formée de taches orange centrées de discrets ocelles.

Le revers de l'aile antérieure est semblable marron à bande orange portant des ocelles géminés et un autre en e2, alors que le revers des postérieures est marron chiné avec une bande postdiscale plus claire bien délimitée.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'imago vole d'août à octobre[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont et Poa annua, Poa pratense, Digitaria sanguinalis et Festuca ovina [3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent sous forme de plusieurs petits isolats dans le nord-est de l'Espagne, le sud de la France, le nord et le centre de l'Italie[3].

En France métropolitaine il est présent dans tout le sud-est, du Massif Central aux Alpes, et dans les départements de l'est des Pyrénées[4]. Suivant d'autres sources il ne serait présent que dans les Pyrénées-Orientales et dans les Alpes de l'Isère aux Alpes-Maritimes[5].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les lieux herbus et buissonneux.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b funet
  2. INPN taxonomie
  3. a, b et c [Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord de Tom Tolman, Richard Lewington,, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)]
  4. lepinet
  5. INPN répartition
  6. INPN Protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord de Tom Tolman, Richard Lewington,, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)