Moineau doré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Moineau doré (Passer luteus) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Passeridae. On le trouve dans les zones sèches de l'Afrique centrale, où il vit en grands groupes.

Description[modifier | modifier le code]

Le mâle adulte présente un manteau marron contrastant avec la tête, le cou et les parties inférieures sont jaune canari. Son bec est noir en période de nidification et corne en période internuptiale.

La femelle adulte et le juvénile ressemblent à un petit Moineau domestique femelle avec toutefois les parties supérieures très peu striées et une légère teinte jaune pâle sur la face et la poitrine.

Le juvénile est un peu plus blanc que la femelle et moins lavé de jaunâtre dessous.

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cette espèce se nourrit au sol au pied des buissons.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se reproduit en colonies dans de petits arbres.

Comportement[modifier | modifier le code]

Groupe de Moineaux dorés.

Sociable, le Moineau doré constitue de grandes bandes erratiques en période internuptiale.

Sa voix est peu connue. Cet oiseau émet un pépiement de type moineau qui devient plus gazouillant en vol.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Le Moineau doré est une espèce subsaharienne.

Au nord de son aire de répartition, il a été observé dans le Tibesti (nord du Tchad) et dans l'extrême nord-ouest de la Mauritanie (région de Nouadhibou) où il est supposé sédentaire. Comme il est cependant plutôt nomade, son statut dans ces régions est peu clair.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Moineau doré fréquente les zones herbeuses sèches et semi-arides parsemées d'arbres bas et d'arbustes, les abords des cultures et les oasis.

Systématique[modifier | modifier le code]

Passer luteus a pour protonyme Fringilla luteus, et admet pour synonymes Auripasser luteus, Passer lutea et Passer luteus tsilemsiensis[1].

Le Moineau d'Arabie, Passer euchlorus (Bonaparte, 1850), est considérée par certaines classifications comme une sous-espèce du Moineau doré[1].

Menaces et conservation[modifier | modifier le code]

Cette espèce est classée par l'UICN en LC (Préoccupation mineure)[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beaman M. & Madge S. (1999) Guide encyclopédique des oiseaux du Paléarctique occidental. Nathan, Paris, 872 p.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :