Mohiville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohiville
Photo prise à Mohiville
Photo prise à Mohiville
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Commune Hamois
Code postal 5361
Zone téléphonique 083
Démographie
Gentilé mohivillois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 19′ N 5° 11′ E / 50.317, 5.183 ()50° 19′ Nord 5° 11′ Est / 50.317, 5.183 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Mohiville

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Mohiville

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Mohiville

Mohiville (en wallon Mohivîye) est une section de la commune belge de Hamois située en Région wallonne dans la province de Namur.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

On peut y admirer l'église St Pierre, construite en 1782, avec l'aide des habitants pour le transport des pierres, par le Marquis Albert-François de Maillen, dont la famille est éteinte actuellement. Le nom a été relevé par la famille des Comtes d'Aspremont-Lynden, qui ont ajouté "de Maillen" à leur nom d'origine. Les Comtes habitent encore dans un château retiré du village qui comporte trois tours du XVe siècle et XVIe siècle. On trouve, dans le village ou ses environs immédiats, de nombreuses petites chapelles.

Près du cimetière du village, non loin de l'école communale se voit au Sud le village de Scy, et son église célèbre pour ses vitraux de 1903, où le Curé d'alors, l'abbé Doneux, règle ses comptes avec certains de ses paroissiens…

Étymologie[modifier | modifier le code]

Avant 1229 Moeville, 1314 Mohierville

Domaine rural humide (wallon mouhi « moisi »)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Mohiville, avec Scoville, a longtemps été une commune rurale,à l'écart des voies de communication, malgré la présence de deux lignes d'autobus privés ( Havelange-Ciney et Ocquier-Ciney) vers 1930: avant cette date, pas le moindre panneau routier! Une commune en vase-clos: la méfiance y est grande vis-à-vis du téléphone dont on parle, sans plus, dès 1899! À partir de 1928, s'il entre au presbytère, l'éclairage public ne peut entrer dans les classes de l'école... La population ne cesse de croître entre le milieu du XIXe siècle et le milieu du XXe: 421 habitants en 1850, 514 en 1871 et le pic démographique en 1930 avec 525 habitants! Durant la première guerre mondiale, les bâtiments scolaires ont été réquisitionnés par l'occupant: c'était le siège de la Kommandantur. Comme à Emptinne, des réfugiés civils venus de France ont été accueillis dans le village.



Source: J.L. LEFEVRE, Mohiville à l'abri de la modernité, 1885-1940, in Mémoires des villages du Haut-Bocq, n°7, 2012

       J.L. LEFEVRE, Communautés villageoises du Haut-Bocq entre 1860 et 1900, ibidem, n°8, 2013, pp. 45-59

Géographie[modifier | modifier le code]

Mohiville se situe dans le Condroz non loin de Ciney.

Le village est constitué de maisons construites surtout en pierres grises du pays.

Économie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Herbillon, Les noms des communes de Wallonie, Bruxelles, Crédit communal, coll. « Histoire » (no 70),‎ 1986
Mohiville, le vieux moulin à eau de Scoville (1743).
L'église Saint-Pierre (1768).