Mohammed Zmirli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mohamed Zmirli, né le 18 février 1909 à Tizi Ouzou et décédé le 9 décembre 1984 à Alger, est un artiste-peintre algérien réaliste, connu pour ses peintures de paysages naturels algériens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Très jeune orphelin, Mohamed Zmirli arrête sa scolarité au CEP et gagne sa vie en peignant des coqs et des paons sur les coffres de mariées. Autodidacte, son premier tableau est en 1930 une nature morte. Il participe à partir de 1935 à de nombreux salons et expositions collectives (notamment Peintres et miniaturistes algériens en 1945). Il participe en juillet 1962 au 1er Salon de l’Indépendance. Il réalise également plusieurs expositions particulières. Il est en 1963 membre fondateur de l'UNAP.

En 2007 il fait partie de l'exposition à Alger Les membres fondateurs de l'Union Nationale des Arts Plastiques (Mohamed Bouzid, Choukri Mesli, M'hamed Issiakhem, Bachir Yellès, Mohamed Ghanem, Mohamed Louail, Ahmed Kara, Flidjani Kheira, Mohamed Temam, Mohamed Zmirli, Ali Khodja-Ali, Mohammed Khadda) organisée à Alger à la galerie Mohamed Racim.

Une galerie d’exposition de la Maison de la Culture de Tizi-Ouzou et une salle au Musée national des beaux-arts d'Alger portent son nom.

Musées[modifier | modifier le code]

  • Musée national des beaux-arts d'Alger : Chemin Laperlier (60 × 73 cm) [peinture acquise en 1962]; Cabanons à Sidi Ferruch, 1969[1]; La forêt; Paysage kabyle (une rue à Tizi-Ouzou); Terrasse villa Laperlier - Fleurs.
  • Musée de Bejaia : Les aiguades.
  • Musée de Souk Ahras : Sakiet Sidi-Youcef
  • Maison de la Culture de Tizi-Ouzou : Ruines de Tigzirt

Références[modifier | modifier le code]

  1. reproduit dans Musées d'Algérie, II - L'art populaire et contemporain, Alger, Ministère de l'Information et de la Culture, 1973, p. 86-87

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : Source utilisée pour la rédaction de l’article

  • Mohammed Khadda, Éléments pour un art nouveau, Alger, SNED, 1972. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Musées d'Algérie: l'art populaire et contemporain, Collection Art et Culture, Éditions Ministère de l'Information et de la Culture, Alger, 1973 (reproduction de Cabanon à Sidi Ferruch, p. 86-87). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Dalila Mahammad-Orfali, Chefs d'œuvres du Musée National des Beaux-Arts d'Alger, Alger, 1999 (reproduction de Chemin Laperlier, n° 80). Document utilisé pour la rédaction de l’article