Mohammed Lakhdar-Hamina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mohammed Lakhdar-Hamina

Naissance 26 février 1934 (80 ans)
M'Sila, Algérie[1],[2]
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie
Profession Réalisateur
Films notables Chronique des années de braise

Mohammed Lakhdar-Hamina, né le 26 février 1934 à M'Sila, en Algérie[1],[2], est un acteur, réalisateur et scénariste algérien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mohammed Lakhdar-Hamina fait ses études en France, puis gagne Tunis lors de la guerre d'Algérie, où il travaille pour le gouvernement provisoire algérien (GPRA).

Il fait un stage aux actualités tunisiennes avant de partir étudier à l'école de cinéma de Prague (FAMU), mais abandonne ses études pour travailler aux Studios Barrandov où il se spécialise dans la prise de vue.

De retour en Algérie en 1962, il crée l'Office des actualités algériennes (OAA), qu'il dirige de 1963 jusqu'à sa dissolution en 1974. Plus tard il rentre à l'ONCIC, qu'il dirige de 1981 à 1984.

Personnalité dominante, il remporte la Palme d'or à Cannes pour son œuvre la plus célèbre, Chronique des années de braise, un film remarquable sur le plan technique (en couleur, en format panoramique et en son stéréophonique).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

2013 Le crépuscule des ombres

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patricia Caillé (dir.) et Florence Martin (dir.), Les cinémas du Maghreb et leurs publics, Éditions L'Harmattan,‎ 2012 (ISBN 9782296510180, lire en ligne), p. 235.
  2. a et b Sharon A. Russell, Guide to African Cinema, Greenwood Publishing,‎ 1998 (ISBN 9780313296215, lire en ligne), p. 97