Mohammad Reza Shadjarian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohammad Reza Shadjarian
De gauche à droite : Keyhan Kalhor (kamantcheh), Mohammad Rezâ Shajariân (chant), Homâyoun Shajarian (tombak et chant), Hossein Alizadeh (târ)

Ostad Mohammad Reza Shajarian (en persan : محمد رضا شجريان), né le 23 septembre 1940 à Mashhad, est l'un des chanteurs classiques de musique iranienne les plus acclamés.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il apprend le chant spirituel dès cinq ans avec son père, puis à douze ans il étudie le répertoire classique (radif) avec Esmaeil Mehrtash, Ahmad Ebadi, Reza Gholi Mirza Zelli, Ghamar Molouk Vaziri, Eghbal Azar, Gholam Hossein Banan et surtout Abdollah Davami, donnant son premier concert à la radio à dix-neuf ans.

Jeune instituteur, il est devenu professeur à l'université de Téhéran, et travaille à la radio et télévision nationale où il a chanté avec les meilleurs instrumentistes iraniens : Parviz Meshkatian, Mohammad Reza Lotfi, Hossein Alizadeh et Faramarz Payvar.

Talent d'artiste[modifier | modifier le code]

Il s'initie également au santûr sous la férule de Djalal Akhbari, puis de Faramarz Payvar. C'est aussi un bon calligraphe instruit par les maîtres Ebrahim Buzari et Hossein Mirkhani. Son fils Homayoun est aussi chanteur à présent au sein de l'ensemble dirigé par son père : Masters of Persian Music.

Discographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Laudan Nooshin, The New Grove Dictionary of Music and Musicians, edited by Stanley Sadie, second edition (Macmillan, London, 2001) (ISBN 1561592390). (Oxford University Press, 2001) (ISBN 0195170679).