Mohamedia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mohammadia.
Mohamedia
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Ben Arous
Délégation(s) Mohamedia
Maire Habib Mabrouki[1],[2]
Démographie
Gentilé Mohamedien
Population 74 620 hab. (2004[3])
Géographie
Coordonnées 36° 41′ N 10° 10′ E / 36.68, 10.17 ()36° 41′ Nord 10° 10′ Est / 36.68, 10.17 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Mohamedia

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Mohamedia

Mohamedia (المحمدية), également orthographié Mohammedia ou M'hamdia, est une ville située à vingt kilomètres au sud de Tunis, en direction de Zaghouan.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Ben Arous, elle est le siège d'une délégation comptant 46 613 habitants en 2006 et forme avec Fouchana une municipalité comptant 74 620 habitants en 2004[3]. La ville elle-même comprend 16 723 habitants et s'est développée par la création de cités (Mongi-Slim, Essaada, Ennassim et Sidi Fredj).

Aperçu du palais de la Mohamedia en 1878

Elle est surtout connue pour abriter le palais beylical qui est édifié sous le règne de Ahmed Ier Bey (dont l'architecture ressemble à celle du château de Versailles) et un ensemble de palais qui appartenaient aux principaux ministres.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 2 juin 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°41, 7 juin 2011, pp. 847-851
  2. Décret du 27 août 2011 portant modification du décret du 2 juin 2011 relative à la nomination des délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°67, 6 septembre 2011, pp. 1712-1713
  3. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)