Mohamed Toihiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mohamed Toihiri (20 août 1955 à Mitsoudjé en Grande Comore) est un auteur franco-comorien, devenu en octobre 2007 représentant permanent de l'Union des Comores à l'Organisation des Nations unies. Il a obtenu un doctorat en littérature à l'Université Bordeaux III et est titulaire d'une chair à l'Université des Comores. En outre ses romans, il a participé à la rédaction d'article de presse été de la presse grande-comorienne Kashkazi et Alwatwan. Il a aussi été le rédacteur en chef du Comorien qui paraît en France.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mohamed Toihiri, La République des Imberbes, l'Harmattan, coll. « Encres Noires »,‎ 1985 (ISBN 2-85802-624-3[à vérifier : isbn invalide]), critique romancée de la période et du régime d'Ali Soilih
  • Mohamed Toihiri, Le kafir du karthala, l'Harmattan, coll. « Encres Noires »,‎ 1992 (ISBN 2-7384-1501-6)