Interface commune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Module d'accès conditionnel)
Aller à : navigation, rechercher

L’interface commune (ou sigle CI ou CI+ de l'anglais Common Interface) désigne un système relatif au « contrôle d'accès » des programmes et services payants ou optionnels exploité principalement par la norme DVB. Il exploite le principe de l'utilisation de contrôle(s) d'accès multiples ou Multicrypt non intégrés d'origine dans les appareils mais optionnels. Son alternative est le Simulcrypt.

La norme « interface commune » ne spécifie donc que les moyens de communication entre les modules (CAM) et les récepteurs construit pour lire les signaux DVB.

L'interface commune est désormais obligatoire sur tous les téléviseurs équipés de récepteurs DVB-T (TNT). Certains modeles intègrent également en option, un récepteur DVB-C (câble) et/ou un démodulateur DVB-S (satellite) associés à l'interface commune. Ces appareils sont compatibles avec les CAM commercialisés ou loués auprès d'un opérateur de télévision payante.

Une variante française est apparue en 2009 sous le sigle CI+, soutenue par certains fabricants et par le groupe Canal+ afin de lancer le label CanalReady.


Depuis mars 2012, les modules CAM CI+ annoncés niveau "1.2" viaccess labellisés Fransat sont disponibles pour être insérés dans des ports PCMCIA idoines, CI+1.3, équipant certaines nouvelles gammes de téléviseurs dotés d'un micro-logiciel ad-hoc contenant la fonction LCN imposée par le CSA dans le cas du seul bouquet gratuit Fransat. Il apparaîtrait que les modules Cam Fransat soient incompatibles avec la génération de téléviseurs antérieure CI+1.0, du moins pour le seul bouquet gratuit-crypté Fransat(bouquets Bis TV et beIN Sport possibles).

Les modules CAM Fransat sont également utilisables dans les démodulateurs récents DVB-S2 CI+1.3 (pas les CI) et ils décryptent tous les bouquets Viaccess standard à l'exclusion des chaînes cryptées en seule Haute Définition du groupe Canal+, ayant imposé cette restriction d'accès.

Si le version CI+1.3 est désormais disponible, le version CI+1.4 devra attendre 2014.


Description de l'équipement CI[modifier | modifier le code]

Ce mode de contrôle d'accès associe 3 éléments intégrant à la fois des équipements électroniques (microprocesseurs) et des logiciels  :

  • Au moins un module externe (DVB CI) ou intégré à un récepteur ou démodulateur de norme DVB intégrant une « Interface Commune » (cavité qui doit recevoir une cartouche compatible avec le type de contrôle d'accès exploité).
  • La cartouche de contrôle d'accès comprenant un lecteur type PC Card (CAM) muni d'une fente pour y glisser une carte à puce compatible
  • La carte à puce délivrant les droits d'accès compatible avec le contrôle d'accès exploité.

Principes de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Un récepteur (satellite, câble, DSL, etc... ) intégrant un module DVB CI permet d'y adjoindre le type de carte d’accès conditionnels de télévision payante tels que Nagravision, Viaccess ou Mediaguard entre autres.

Récepteur DVB avec module d'interface commune

Certains appareils (terminal numérique de satellite, câble ou terrestre) disposent de plusieurs modules de déchiffrement ou contrôle d'accès. Jusqu'à 4 modules peuvent être exploités sur un même récepteur.

Ces modules utilisent la norme PCMCIA ou PC Card utilisée également dans la microinformatique, notamment les ordinateurs portables. Ils sont également conformes à la norme CSA (« common scrambling algorithm », laquelle spécifie qu’un récepteur à « interface commune » DVB doit être compatible avec tous les contrôle d'accès validés par la norme DVB.

Le standard CI+ est desormais embarqué dans des récents modèles de terminaux satellite HD, disponibles depuis mai 2012.

Avantages et inconvénients[modifier | modifier le code]

Pour l'usager, l'acquisition d'un récepteur « ouvert » et « universel » avec interface commune est moins risquée sur le long terme. De plus, ce procédé est totalement évolutif; on peut conserver l'appareil tout en substituant le module interchangeable de contrôle d'accès en cas de changement d'offre payante. Enfin, pour la réception professionnelle ou multi satellite (parabole motorisée), ce type d'équipements est plus compact (un seul démodulateur avec plusieurs modules de contrôle d'accès) au lieu de plusieurs appareils et branchements complexes.

En revanche, bien que plus flexible, ce système présente l'inconvénient d'être beaucoup plus onéreux que les dispositifs de contrôle d'accès intégrés (uniques ou multiples) d'origine dans les récepteurs. Il faut compter environ 100 euros par module CAM en plus du coût du récepteur.

Par ailleurs, les opérateurs de télévision payante n'apprécient pas ce type d'équipements pour des motifs de piratage potentiel.

Exploitation commerciale[modifier | modifier le code]

Opérateurs proposant ou louant une carte libre accès, ou d'abonnement, compatible CAM à leurs ayants droit et abonnés[modifier | modifier le code]

Note : les modules CI ou CI+ peuvent être commercialisés (exemple en France) ou mis à disposition en location (Suisse) par les opérateurs commerciaux de chaînes à péage. Les abonnements sont alors désignés par les termes carte seule.

  • Fransat, via module pour ports exclusivement CI+ récents, DVB-S/2.
  • Canal+ Le bouquet (France) HD en DVB-T TV CI+ (Viaccess 3)*** ATTENTION : Canal+ ne propose plus de carte prépayées depuis Mars 2013 ***
  • Canalsat / Canal+ Le bouquet (France) en DVB HD (Viaccess 3, Merlin), label CanalReady
  • Canalsat /Canal+ Le Bouquet qu'en SD sur récepteurs DVB-S/2, type CI ou CI+
  • Bein Sport HD via module CAM Fransat
  • Bein Sport HD via module Viaccess sécurisé
  • BIS TV SD/HD via un module CAM Fransat
  • BIS TV SD/HD via un module CAM sécurisé
  • TV Numéric (France) en DVB-T (Safeaccess)
  • TNTop (France) en DVB-T (Viaccess 3)
  • Telerätia (Suisse) en DVB-T (Nagravision)
  • La 7 Cartapiù (Italie) en DVB-T (Irdeto)
  • Mediaset (Italie) en DVB-T (Nagravision)
  • Quick Line (Suisse), en DVB-C (Conax), est le seul opérateur à vendre la carte seule en Suisse.
  • TéléSAT (Belgique).

En projet :

  • Neotion TNT (France) en DVB-T (module CAM Viaccess 3)
  • Wyplay Big Alligator (France), HD PVR Connecté avec Double tuner DVB-T + DVB-CI + IP
  • Wyplay Mini Alligator (France), HD PVR Connecté avec Simple tuner DVB-T + DVB-CI + IP
  • Cablecom, Naxoo (Suisse) en DVB-C (module CAM NAGRAVISION)[réf. nécessaire]

Lien vers le collectif d'entreprises responsable de la norme

ci-plus.com


Liens vers des constructeurs

neotion.fr


Liens divers