Modison Salayedvwa Magagula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Modison Salayedvwa Magagula, né en 1958, est un dramaturge, poète et nouvelliste swazi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Modison Salayedwa Magagula étudie au William Pitcher College de Manzini[1]. Il commence son travail de dramaturge en 1986, après avoir participé à un atelier d'écriture à Mbabane[1]. En 1989, il lance le premier théâtre ambulant du Swaziland, la Siphila Nja Drama Society[1]. Il écrit des pièces, des poèmes et des nouvelles en swati, sur différents thèmes (le postcolonialisme, les mouvements sectaires, la délinquance juvénile, les relations humaines, le sida[1]...). En 2008, il reçoit un prix du Conseil national des arts et de la culture du Swaziland (Swaziland National Council of Arts and Culture, SNCAC) pour sa contribution au développement des arts au Swaziland[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1987: Ingcamu (A Journey's Provision)
  • 1988: Idubukele (Dinner is Served!)
  • 1989: Indlanganye (Our Gain)
  • 1989: Asingeni Lapho (It is None of Our Business)
  • 1990: Tentile (Hoist with your Own Petard)
  • 1990: Kwesukesukela (Once Upon a Time)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Gikandi, Simon, Encyclopedia of African literature, Taylor & Francis, 2003, p. 425, (ISBN 0415230195).
  2. (en) Shabangu, Simon, « SNCAC honours Modison Magagula », The Swazi Observer, le 22-12-2008