Modernisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La ville chinoise moderne de Shanghai.

Dans le domaine des sciences sociales, la modernisation fait référence à la transition d'une société « pré-moderne » ou « traditionnelle » vers une société dite « moderne[1] ». Elle est liée à l'industrialisation et à l'urbanisation. Selon l'historienne Kendall, elle est définie ainsi : « L'urbanisation s'accompagne de modernisation et d'un processus rapide d'industrialisation[2]. » En théorie critique sociologique, la modernisation est liée à la rationalisation.

Emploi du terme[modifier | modifier le code]

Au cours de l'Histoire, la révolution industrielle au XIXe siècle permit aux sociétés occidentales de se moderniser. Le terme de « révolution industrielle » est attribué à la Grande-Bretagne (le Royaume-Uni à partir de 1801), chez qui le processus de transformation des sociétés a été brutal. Ne peuvent donc être intégrés dans cette « révolution » au sens strict du terme les autres pays en cours d'industrialisation, étant donnée que leurs premières phases furent longues, ce qui fut le cas des États-Unis[3], de la Russie et du Japon par exemple[4].

De nos jours, le terme est toujours employé pour faire référence notamment aux politiques économiques menées par la République populaire de Chine, l'Inde et le Brésil (superpuissances émergentes[5]) et plus généralement aux efforts des pays du tiers monde à réaliser une transition vers une société moderne. La modernisation est ainsi un des objectifs premiers des pays du tiers-monde, au même titre que le développement (voir aussi Nouveaux pays industrialisés (NPI) et économie du développement).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Le terme de « modernisation » sur Britannica.com, consulté le 19 mai 2012
  2. (en) Diana Kendall, Sociology in Our Times, 2007, p. 11
  3. (en) John D. Buenker et Robert M. Crunden, Progressivism, 1986; Maureen Flanagan, America Reformed: Progressives and Progressivisms, 1890s-1920s, 2007
  4. (en) Shuzo Teruoka, Agriculture in the Modernization of Japan, 1850-2000, 2008 ; Cyril Black, The Modernization of Japan and Russia, 1975
  5. (en) Russell H. Jeffries, China's Agricultural Modernization, 2009 ; June Grasso, Jay Cornin, et Michael Kort, Modernization and Revolution in China: From the Opium Wars to the Olympics, 2009

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) H. Bernstein, Modernization theory and the sociological study of development. Journal of Development Studies.
  • (en) Cyril Black, The Dynamics of Modernization: A Study in Comparative History, 1966.
  • (en) Cyril Black, The Modernization of Japan and Russia, 1975.
  • (en) Bill Brugger et Kate Hannan, Modernization and revolution. Routledge, 1983. (ISBN 0-7099-0695-1).
  • (en) Simon M. Dixon, The modernisation of Russia, 1676-1825. Cambridge University Press, 1999. (ISBN 0-521-37961-X).
  • (en) Shipping Hua et Yang Zhong, Political Civilization And Modernization in China: The Poltical Context of China's Transformation, 2006.
  • (en) Ronald Inglehart et Christian Welzel, Modernization, Cultural Change, and Democracy: The Human Development Sequence, 2005.
  • (en) Dean C. Tipps, Modernization Theory and the Comparative Study of Societies: A Critical Perspective Comparative Studies in Society and History, 1973.