Moanda (Gabon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moanda.
Moanda
Image illustrative de l'article Moanda (Gabon)
Administration
Pays Drapeau du Gabon Gabon
Province Haut-Ogooué
Département Lemboumbi-Leyou
Démographie
Population 42 000 hab.
Géographie
Coordonnées 1° 34′ S 13° 14′ E / -1.57, 13.231° 34′ Sud 13° 14′ Est / -1.57, 13.23  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gabon

Voir la carte administrative du Gabon
City locator 14.svg
Moanda

Géolocalisation sur la carte : Gabon

Voir la carte topographique du Gabon
City locator 14.svg
Moanda

Moanda est une ville du Gabon, située dans la province du Haut-Ogooué, à une soixantaine de kilomètres de Franceville. Cette ville minière d'environ 42 000[1] habitants est la capitale du manganèse dont l'extraction constitue la principale activité de la région.

Géographie[modifier | modifier le code]

Moanda est entourée par des plateaux. Le climat est de type équatorial.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pylône de l'ancienne télébenne
Article connexe : Économie du Gabon.

Moanda doit son existence à la découverte, puis à l'exploitation du manganèse par la société Comilog (Compagnie minière de l'Ogooué), rachetée en 1996 par Eramet. La mine est exploitée depuis 1962[2].

Entre 1962 et 1991, une télébenne (bennes sur câble) de 76 km de long, à l'époque la plus longue du monde, reliait Moanda à Mbinda, en République du Congo, pour l'exportation du minerai lequel était ensuite transporté par train jusqu'à Pointe Noire[3]. Le transgabonais (chemin de fer) pris ensuite le relais pour le transport du minerai ; il est d'ailleurs exploité depuis 2003 par la SETRAG, filiale d'Eramet-Comilog[4].

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville est centrée autour de l'extraction du manganèse. Eramet produit actuellement 3,5 millions de tonnes de minerai par an[5].

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est située sur la route nationale N3 ; elle abrite une gare du Transgabonais ainsi qu'une piste d'atterrissage en latérite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les recensements sont imprécis et peu fiables
  2. « COMILOG, l'entreprise, présentation, historique », sur eramet-comilog.com (consulté le 20 mars 2015)
  3. Jean-Louis Chaléard et Chantal Chanson-Jabeur, Le chemin de fer en Afrique, Paris, Karthala, PRODIG, SEDET,‎ (ISBN 2-84586-643-7), p. 24
  4. « Comilog, l'entreprise, présentation », sur eramet-comilog.com
  5. Présentation de l'activité manganèse d'Eramet

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mylène Rémy, « Moanda  », dans Le Gabon aujourd'hui, Paris, Éd. du Jaguar,‎ (ISBN 978-2-86950-395-3), p. 187

Articles connexes[modifier | modifier le code]